Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
9 décembre 2013 - 17:27 | Mis à jour : 17:37

Transaction Québecor-TC Media : quel est l’avenir des journaux papier ?

Julio Trepanier

Par Julio Trepanier, Journaliste multimédia

Twitter Julio Trepanier
Toutes les réactions 5
Chargement du vidéo

Voir la galerie de photos

Nous avons appris la semaine dernière que le géant Québecor souhaite vendre ses 74 hebdos régionaux à TC Media pour la somme de 75 M$. Quoique le marché ait été conclu, cette transaction devrait être entérinée d’ici les prochaines semaines.

Imprimer une version papier coûte cher aux entreprises médiatiques, c’est un fait. Aussi, de plus en plus de compagnies délaissent les médias traditionnels pour investir en publicité sur le Web.

Comme le soulignait le président et chef de la direction de Québecor, Robert Dépatie, c’est la révolution numérique qui a changé le visage du marché de la presse écrite locale et qui a ainsi poussé la compagnie à vendre ses hebdos régionaux.  

Rappelons qu’il y a quelques années, Transcontinental menait le bal en région face aux journaux indépendants. Par la suite, Québecor s’est imposé comme un nouveau joueur en faisant l’acquisition de nombreux hebdos indépendants.

Au final, c’est Transcontinental qui aura remporté la guerre que lui avait déclarée Québecor. Cependant, cette transaction fera-t-elle en sorte que l’entreprise délaissera le papier pour se concentrer sur le Web ?

L’adaptation du journal La Presse

Au Québec, alors que de nombreux médias tardent à sauter dans l’ère numérique, le journal La Presse met actuellement tout en œuvre pour peaufiner sa version Web. Pionnière en la matière, l’entreprise élabore depuis quelque temps une stratégie qui vise à attirer son lectorat vers sa plateforme numérique. Tout porte à croire que d’ici 2018, à la fin de son contrat d’impression avec Transcontinental, La Presse cessera d’imprimer au format papier et se tournera entièrement vers le Web.

Le journalisme est né de l’imprimerie, mais n’a pas besoin de celle-ci pour survivre. En 2013, le Web offre l’opportunité aux écrits d’atteindre instantanément de nouveaux horizons, une plus grande masse d’individus, et ce, à faibles coûts. Le format papier comme nous le connaissons est-il une espèce en voie d’extinction ? Selon toute vraisemblance, oui.

________________________________________

Question :

Préférez-vous lire votre journal en version papier ou consultez-vous plutôt vos nouvelles sur le Web ?

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

5 réactionsCommentaire(s)
  • Certes, l'ère numérique fera disparaître quelques journaux format papier mais jamais complètement. Un hebdo par région sera peut-être suffisant...

    L'informatique est encore fragile, vulnérable au bogue, au virus, et je n'ose pas imaginer une panne de satellite ....
    Et à la vitesse que le web se développe (smartTV), bientôt, on aura des problèmes de surcharges sur tous les réseaux internet, et les coûts augmenteront , limitant l'accessibilité.

    Non, le journal papier est là pour rester et c'est plus rassurant.
    C'est mon opinion.

    Frank - 2013-12-10 08:43
  • Le Web. La plupart des articles papier sont déjà désuets lorsque l'on reçoit l'éclaireur par exemple. 95% du temps, l'éclaireur va directement au recyclage sans même l'avoir lu.

    Dan - 2013-12-10 20:56
  • Bonjour amis d'En Beauce,
    Je ne suis pas surpris que vous prévoyez la mort des journaux papier... car vous êtes en formule Web depuis votre création.
    Je suis propriétaire de La Revue de Terrebonne, un journal indépendant tirant à 60 000 exemplaires et ça fait au moins 10 ans que les spécialistes Web, dont En Beauce, qui avait fait il y a quelques années une présentation au congrès d'Hebdos Québec, prévoient notre mort.
    C'est drôle, mais la formule papier continue sondage après sondage menés par Hebdos Québec de démontrer la vigueur des hebdos papier.
    Saviez-vous que 83 % des gens de Terrebonne et Mascouche lisent La Revue au moins une fois par mois. Peu de sites Internet peuvent se vanter d'une telle moyenne. Et avec une moyenne de 92 pages par semaine, nos lecteurs ne sont pas prêts à s'envoler. Cela ne m'empêche pas de publier une version virtuelle de La Revue qui attire 2 500 lecteurs par semaine, de publier mes articles en ligne dans un site qui attire 500 000 visiteurs par année et d'avoir une application iPhone inspirée de l'ancienne version de La Presse. Je crois au mix-média.
    Mais à part La Presse, qui a décidé de jouer son va-tout dans le numérique, vous en connaissez combien de journaux au Canada qui ont abandonné le papier pour le Web ? Vous avez assez de doigts dans une main pour les identifier.
    Le papier, pas si mort que ça à mon avis.
    Merci de me publier.

    Amicalement tout de même.

    Gilles Bordonado
    Président
    La Revue de Terrebonne

    Gilles Bordonado - 2013-12-11 10:17
  • Le papier restera toujours ce qu'il y a de meilleur , c'est bien beau le Web mais il ne reste rien de ça pas de souvenir pour garder en souvenir Moi , je peux aller sur internet et j'aime ça mais J'aime beaucoup lire dans des livres c 'est mon opinion

    coquette - 2013-12-11 19:55
  • On n aura bientot plus rien pour allumer no poele a bois:)

    Vers de terre - 2013-12-12 11:07