Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
15 mai 2015 - 10:11 | Mis à jour : 10:19

L’impossible n’existe pas pour Dominique Brown

Julio Trepanier

Par Julio Trepanier, Journaliste multimédia

Twitter Julio Trepanier
Toutes les réactions 1
Chargement du vidéo

Voir la galerie de photos

« Ils ne savaient pas que cela était impossible donc ils l’ont fait » (« They didn’t know it was impossible so they did it »). Cette célèbre citation de Mark Twain illustre bien le cheminement de Dominique Brown, fondateur de Beenox et président de Chocolats Favoris.

Au fil du temps, le parcours du jeune homme d’affaires de 36 ans lui a enseigné qu’il est nécessaire de penser différemment (« Thinking outside the box ») pour faire croître son entreprise, mais pour cela, faut-il encore oser et refuser l’impossible. Cette impossibilité, il faut y remédier par la créativité et l’innovation. Voilà l’essence même du message que l’entrepreneur de Québec avait à livrer aux 450 personnes présentes lors du Souper d’affaires de Prestige du Conseil économique de Beauce à Saint-Georges.

S’étant lancé en affaires à l’âge de 17 ans, la vision des choses de Dominique Brown lui aura permis de propulser Beenox vers les plus hauts sommets du monde des jeux vidéo. Quittant la barre de son navire en 2012 pour relever d’autres défis, il s’aventure dans la relance d’entreprise en procédant à l’acquisition de Chocolats Favoris, compagnie fondée en 1979.

Pour « conquérir le monde », il faut savoir innover et se démarquer selon lui. Afin d’y arriver, celui-ci croit qu’il est nécessaire d’établir une image de marque percutante, une expérience de magasinage hors du commun et de développer des produits uniques au monde. Cette vision des choses, voir stratégie, il l’a appliquée à Chocolats Favoris. Résultat : une augmentation de 95 % des ventes par succursales à sa première année à la tête de l’entreprise ainsi qu'un chiffre d’affaires ayant plus que doublé, et ce, malgré le fait qu'on lui avait dit que ça serait impossible.

Toujours dans une perspective de conquête planétaire, l’entrepreneur souhaite maintenant atteindre le 100 M$ de chiffre d’affaires d’ici 2020. Au total, Chocolats Favoris comptera environ 600 employés cet été. En juin 2015, des chocolateries opérant sous la bannière à succès ouvriront à Repentigny, Drummondville et Gatineau, portant le nombre total d’établissements à 13.

L’équipe au cœur du succès

En tant que grand conquérant, Brown refuse catégoriquement de s’attribuer tout le mérite de ses succès.

« La chose la plus importante dans n’importe quelle entreprise, c’est l’équipe. J’ai eu la chance d’avoir une équipe absolument exceptionnelle. Je suis persuadé que l’on peut prendre une compagnie qui ne fonctionne pas bien, y mettre une superbe équipe et ça va partir en fou. L’inverse est aussi vrai », mentionne l’entrepreneur. « Je suis le meilleur dans rien, mais je travaille avec les meilleurs dans tout », lance-t-il le sourire en coin.

Savoir s’entourer de talents et surtout bien les encadrer constitue une force certaine de Dominique Brown. Reconnu comme étant un employeur qui met en place toutes les conditions gagnantes afin de favoriser l’effort et le dépassement de son personnel, l’homme d’affaires a notamment remporté le titre du meilleur employeur du Québec en 2008 alors qu’il dirigeait Beenox. Année après année, cette façon de procéder ne s’est qu’améliorée.

En Beauce

Par ailleurs, le propriétaire de Chocolats Favoris n’est pas étranger à Saint-Georges et les environs puisqu’il est déjà impliqué depuis 2 ans auprès de l’École d’entrepreneurship de Beauce où il offre des formations sur la croissance en entreprise.

« Je trouve ça vraiment beau ici et je me dis qu’un jour, un Chocolats Favoris ça ferait bien ici », indique-t-il. D’ailleurs, celui-ci note l’intérêt des gens de la Beauce pour son entreprise via les réseaux sociaux. À cet effet, une étude de marché s’effectue progressivement afin de voir si une chocolaterie serait viable dans la région. « On commence à étudier la question et la densité de la population afin de voir si les critères gagnants pourraient être au rendez-vous », conclut-il.

Pour en connaître davantage sur Chocolats Favoris, visitez le www.chocolatsfavoris.com.

Le prochain événement majeur du Conseil économique de Beauce sera le tournoi de L’’Annuel en affaires qui se tiendra le 10 juillet prochain au club de golf de Saint-Georges. Il est possible de s’y inscrire dès maintenant en se rendant au www.cebeauce.com

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • S'établir en face d'un commerce familial avec des millions...c'est une concurrence déloyal...Mais au delà de ça...c'est pas si bon que ça chocolat Favoris...y'a certainement un buzz mais pas la qualité n'est pas à la hauteur...Pour y avoir goûté, j'ai été déçu...Y'a des crèmeries ou les produits sont de meilleures qualité

    todaystef - 2015-05-20 11:37