Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
1 octobre 2012 - 09:53

Paquet rapatrie la gestion de 27 stations-service Olco

L’un des plus importants réseaux indépendants de stations-service sur la Rive-Sud de Québec, Paquet, a annoncé le rapatriement de  la gestion de 27 stations-service. Celles-ci étaient connues sous la bannière OLCO.

Prochainement,  les 27 stations-service, dont la majorité se trouvent en Chaudière-Appalaches changeront de nom pour Paquet. Sur le territoire d’EnBeauce.com, parmi les stations-service touchées, on dénombre celles de Sainte-Marie, Lac-Etchemin, Notre-Dame-des-Pins, Beauceville, Sainte-Justine, Saint-Odilon-de-Cranbourne et Saint-Éphrem.

Plusieurs raisons ont poussé l’entreprise familiale de rapatrier ces stations. « Je crois fermement que ce geste permettra encore davantage d’accroître une compréhension supérieure des besoins de nos détaillants par un meilleur service personnalisé, une disponibilité accrue de notre équipe, mais aussi la transparence, la proximité, l’intégrité et la qualité de nos services offerts. Nous intégrerons encore davantage également tout l’encadrement marketing, la publicité, la promotion et un vaste programme de certification facilitera le contrôle global de la qualité de ces services », a commenté un des associés de Paquet dont le siège social est à Lévis, Simon Paquet. 

Un peu d’histoire
Fondée en 1902, Paquet détient 50 ans d’expérience dans le domaine de la vente au détail. Dans les années 1950, alors que le charbon en déclin, Paquet a développé un service d’huile. Deux décennies plus tard, elle a fait l’ajout des essences et du combustible diesel à son offre de services. Dans les années 1980, l’entreprise lévisienne a pris de l’expansion en créant des stations-service. La division des lubrifiants a été instaurée en 1990 tout comme leurs dépanneurs corporatifs. L’an dernier, ils ont lancé la bannière ICI.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.