Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
2 juin 2016 - 08:44 | Mis à jour : 08:51

Jean-Martin Aussant donne sa vision du développement économique

Gabriel Gignac

Par Gabriel Gignac, Journaliste

Twitter Gabriel Gignac

Le directeur général du Chantier de l'économie sociale et ancien politicien, Jean-Martin Aussant, a donné sa vision du développement économique le 1er juin dernier à Lévis devant la Table régionale d'économie sociale de Chaudière-Appalaches (TRÉSCA) dans le cadre de la Tournée des régions du Chantier de l'économie sociale.

Avant le début de la conférence, Céline Bernier, coordonnatrice de la TRÉSCA, a tenu à rappeler l’importance du secteur de l’économie sociale en Chaudière-Appalaches. Les quelque 470 entreprises collectives génèrent des revenus de plus de 800 millions de dollars, emploient près de 11 000 salariés et peuvent compter sur l’appui d’autant de bénévoles. Ensuite, pour bien comprendre les caractéristiques distinctives de ce modèle d’affaires, trois entreprises d’économie sociale reconnues Ambassadrices de l’économie sociale en novembre dernier ont présenté leurs pratiques de gouvernance démocratique, leurs impacts sociaux et économiques et leur fort enracinement dans la communauté.

M. Aussant a commencé sa conférence en soulignant l'importance d'amorcer une véritable transformation du modèle de développement actuel, dans un contexte de bouleversement et de désolidarisation que connaît le Québec. Selon lui, il est important de mieux définir et équilibrer le rôle et la place des trois piliers à la base de toute société, soit le privé, le public et le collectif. « Le pilier collectif, dans lequel s’inscrit l’économie sociale, doit occuper une place plus importante dans le développement de nos régions pour que la répartition de la richesse soit beaucoup plus équitable. Plutôt que de se demander ce que le privé peut faire pour nous, il faut avoir le réflexe de se demander ce que nous pouvons faire collectivement », affirme-t-il.

Finalement, les participants à la conférence ont été invités à identifier les défis qui les préoccupent puis à soulever de quelles façons l'économie sociale peut s'inscrire dans les pistes de solution. Parmi les enjeux et défis mentionnés, nommons notamment les services de proximité en milieu rural, l’accompagnement et le financement pour les projets d’entreprises collectives, le développement d’outils financiers novateurs, la stabilité et la formation de la main-d’œuvre, la connaissance et la reconnaissance du modèle d’affaires, notamment auprès des jeunes dans leur parcours scolaire, etc. En fin de rencontre, M. Serge Kirouac, président de la TRÉSCA, a remercié les participants pour leurs contributions et a assuré qu’elles alimenteront le conseil d’administration dans sa démarche de positionnement stratégique.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.