Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
3 juin 2016 - 08:52

Le Château Bellevue de Sainte-Marie change de mains

Julio Trepanier

Par Julio Trepanier, Journaliste multimédia

Twitter Julio Trepanier

Frédéric Lepage et Grégoire Turcotte, du groupe Château Bellevue, ont vendu leurs actifs de Sainte-Marie et Baie-Comeau à Cogir, une entreprise spécialisée en gestion de résidences pour personnes âgées.

Pour les résidents, cela n’aura aucun impact puisqu’aux termes de l’entente, les services sous la forme actuelle ainsi que les effectifs en place seront maintenus par l’acquéreur de l’établissement.

Le groupe Château Bellevue, soit Frédéric Lepage et Grégoire Turcotte, réorientera ses activités vers de nouveaux projets de développement de la bannière. Ces derniers demeureront présents dans le cadre des festivités du 10e anniversaire du Château Bellevue.

Notons que dans un avenir rapproché, les groupes comptent mettre en place un partenariat dans le domaine du développement des résidences pour personnes âgées.

Dans la région, Cogir a fait une pierre deux coups en annoncant également l'acquisition de la Résidence l'Oiseau bleu à Saint-Georges. Pour plus de détails, consultez notre article intitulé « La résidence l'Oiseau Bleu de Saint-Georges est vendue à Cogir Immobilier ».

Château Bellevue fête ses dix ans

Le groupe Château Bellevue fête ses dix ans cette année. Dans le cadre de cet anniversaire, des festivités auront lieu à l’établissement de Sainte-Marie du 8 au 10 juillet.

L’évènement, sous la thématique « Le Château en fête », comprendra notamment un Gala Reconnaissance aux pionniers du Château Bellevue, une messe spéciale pour le 10e anniversaire ainsi qu’une Soirée canadienne animée par Marcel Bouchard, porte-parole officiel des établissements. La population est invitée à se joindre aux résidents le samedi soir pour les feux d'artifice.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.