Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
11 juillet 2016 - 15:17 | Mis à jour : 12 juillet 2016 - 08:26

Le verger L' Argousière proposera à ses clients de cueillir le fruit de l'argousier eux-mêmes

Gabriel Gignac

Par Gabriel Gignac, Journaliste

Twitter Gabriel Gignac

Le verger L' Argousière, situé au 1387 rang Jersey Sud à Saint-Côme, qui existe depuis 2011, proposera dès le milieu du mois d'août la cueillette du fruit de l'argousier à sa clientèle, soit une première dans la Beauce.

Les copropriétaires de l'entreprise, Anne Paquet et Hugo Laquerre ont choisi de cultiver ce fruit, car ils voulaient se tourner vers une culture émergente. Ils soutiennent de plus que le goût de l'argousier est sans égal et que le fruit contient beaucoup de valeurs nutritives. Il possède 30 fois plus de vitamine C qu'une orange, sans oublier qu'il contient des omégas 3,6 et 7, de puissants antioxydants et les vitamines A, E, F et P. 

Contrairement aux autres producteurs, Mme Paquet et M. Laquette ne font pas que du jus avec le fruit. Ils ont plutôt opté pour le côté gastronomique de la commercialisation avec des confitures, de la gelée, de la poudre de fruits entiers, des épices à steak, du coulis de baie d'argousier pour la crème glacée, des vinaigrettes à salade et plus encore. « Nous tentons de nous démarquer de cette façon. Nous faisons ainsi découvrir le bon goût du fruit et son efficacité de diverses façons », déclare Hugo.

L'an dernier quelques personnes ont cueilli le fruit pour une première fois dans la Beauce, mais les copropriétaires du verger n'étaient pas prêts à lancer l'autocueillette officiellement ce qu'ils feront cette année. « La demande est forte et nous possédons 1200 plants d'argousiers, donc nous pourrons répondre à la demande. Nous sommes près de la rivière et il y aura possiblement des navettes ainsi que deux maisons ancestrales qui sont comme des musées. Les gens pourront passer un bel après-midi avec nous », raconte M. Laquerre avec le sourire.

En quoi la cueillette de l'argousier se différenciera-t-elle de celle des autres fruits ? « Le fruit lui-même se démarquera. Lorsque les gens y goûteront, ils comprendront rapidement », conclut Anne Paquet.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.