Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
1 septembre 2016 - 13:09 | Mis à jour : 14:52

Le jeune entrepreneur Samuel Boudreault voit grand avec sa ligne de vêtements « High Life »

Gabriel Gignac

Par Gabriel Gignac, Journaliste

Twitter Gabriel Gignac
Toutes les réactions 3

Un jeune entrepreneur de Saint-Joseph âgé de 26 ans, Samuel Boudreault, a lancé il y a environ un an sa ligne de vêtements nommée « High Life » où il signe le design de tout son inventaire qui comprend des chandails, des cotons ouatés, des casquettes, des chemises et plus encore. Tous les morceaux sont conçus à Saint-Joseph.

Le Beauceron qui a étudié en communications graphiques a eu l'idée de lancer sa propre compagnie de vêtements en 2009. Il faut dire que ses parents sont dans le milieu depuis plus de 20 ans, eux qui s'occupent de l'usine et du magasin Vêtements Pulsations. « J'étais relax chez moi et j'ai décidé de foncer dans mon projet en commençant tranquillement à monter des logos et des écritures sur ce que je voulais réellement. J'ai également cherché longtemps le nom que je voulais donner à l'entreprise et j'ai finalement opté pour “High Life”, car moi, mes amis et ma famille sommes des gens qui apprécient toujours le bon côté de la vie. Les dessins et les écritures représentent bien ma personnalité et mon monde qui sont authentiques », affirme Samuel qui a notamment été connu pour avoir travaillé au bar Le Phoenix de Saint-Georges et pour avoir joué au football dans plusieurs formations en Beauce.

Les motifs sur les pièces de vêtements sont uniques à l'entrepreneur et représentent bien le parcours de vie de ce dernier. On compte notamment sur un bison pour la carrure de Samuel, les haches de bois West Woods pour le rang des Érables de Saint-Joseph où est né Samuel, sans oublier les ancres de bateau qui font référence à son travail de barman, la moto qui représente la liberté et le beau côté de la vie, ou encore le logo de barbier qui est un beau clin d'oeil vintage à ce qu'il veut dégager, soit un style vieille-école. « Je trouve important de me différencier des autres et de parler au vrai monde, aux gens qui sont fiers de la région et de l'identifier. J'aimais la clientèle du bar où je travaillais à Saint-Georges et l'atmosphère qui y régnait, car tout le monde était authentique, sans aucune prétention et c'est ce que je veux dégager dans mon travail. C'est du matériel pour les 100 % originaux », raconte celui qui se vante de vendre son produit à un prix compétitif.

Samuel Boudreault compte présentement sur l'aide de son ami, Olivier Goulet-Veilleux, qui porte les couleurs d'Ottawa dans la Ligue canadienne de football (LCF), comme quoi le football qui a été une belle école de vie pour l'homme de 26 ans s'avère un beau réseau de contacts. Le sportif agit comme porte-parole pour l'entrepreneur en portant fièrement les vêtements de « High Life » et en tentant d'influencer ses coéquipiers à porter les morceaux qui sont conçus en Beauce. Le créateur de la compagnie est très heureux de voir que son ancien coéquipier l'aide grandement à la promotion de l'entreprise, car Samuel vise de vendre son produit un peu partout au Québec et même ailleurs au pays. « Je crois que je gagnerai beaucoup de terrain bientôt avec la vente de mon produit sur le Web, ce qui se fera prochainement. De plus en plus, l'expansion du domaine de la vente se passe sur internet », conclut le sympathique homme d'affaires.

Les vêtements sont présentement disponibles chez Vêtements Pulsations à Saint-Joseph.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

3 réactionsCommentaire(s)
  • Où peut-on se procurer les vêtements de cette collection?

    BobCole - 2016-09-01 14:19
  • Bravo! C'est ce que le QUEBEC a besoin présentement! Des jeunes entrepreneurs fonceurs et bourrés de talents!
    Bravo Samuel!

    Claude Cliche. - 2016-09-01 16:17
  • Salut Audrey, il serait sûrement intéressant d'approcher cet entrepreneur pour le mentorat. Qu'en penses-tu? Bye
    Tony

    Tony Gingras - 2016-09-01 17:25