Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
21 février 2017 - 16:29 | Mis à jour : 16:43

L’usine de Boulangerie Canada Bread fermera ses portes à Saint-Côme-Linière

Par Salle des nouvelles

Toutes les réactions 9

Boulangerie Canada Bread a annoncé aujourd’hui la fermeture prochaine de son usine de Saint-Côme-Linière. Les produits actuellement fabriqués sur place pourraient l’être au sein d’autres installations du groupe. L’usine emploie présentement une cinquantaine de personnes.

Selon la vice-présidente du groupe, Jennifer Park, c’est l’effet de la concurrence qui aura eu raison de l’usine de Boulangerie Canada Bread de Saint-Côme-Linière. « La concurrence féroce nous contraint de prendre des décisions très difficiles. Nous avons perdu du volume année après année et avons tout mis en œuvre pour maintenir les activités de l’usine, mais celle-ci ne compte plus qu’un quart de travail. Nous nous voyons donc obligés de regrouper la production dans d’autres usines du Québec qui fabriquent des produits similaires », a-t-elle déclaré en assurant vouloir atténuer les répercussions que la décision aura sur les gens.

Une cinquantaine de salariés affectés

L’usine de Saint-Côme-Linière emploie 56 personnes et s’est spécialisée dans la fabrication de pains tranchés. L'entreprise a déclaré qu'ils seront admissibles à des indemnités de départ, auront droit à des services d’orientation ainsi qu’à des services de placement externe. Boulangerie Canada Bread les invitera par ailleurs à postuler à d’autres postes au sein du groupe.

L’usine de Beauport affectée aussi par des coupures

Des activités de fabrication de petits pains de l’usine de Beauport seront aussi transférées à compter du mois de septembre 2017. Boulangerie Canada Bread prévoit ainsi de transférer la majorité des salariés à l’usine Vincent-Massey de Québec d’ici au mois de mars 2018, pour répondre au pic de demande estivale. Les pains des usines de Saint-Côme et de Beauport continueront d’être fabriqués au Québec, à l’exception des paninis qui seront intégrés au réseau de WHB. Boulangerie Canada Bread exploite 17 boulangeries et emploie environ 4 100 collaborateurs au Canada. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

9 réactionsCommentaire(s)
  • Achetons local, du pain de la boulangerie St-Méthode d'Adstock, propriété québécoise.

    Viateur de St-Prosper - 2017-02-21 16:51
  • Boulangerie ferme bientot et peux etre d autre commerce ses tres dificile pour St come

    Lapin - 2017-02-21 16:56
  • Achetons le Pain St-Méthode

    KéBek First ;-)

    cavapabeinaliniere - 2017-02-21 17:08
  • Pas surprenant, on est au Qc.
    Il n'y a plus de business à faire dans cette province pourrie.
    On est rendu au point d'emprunter de la marde........si on veut chier su'à tête de l'autre !!!!!!!

    El yo - 2017-02-21 18:55
  • Oh non, moi qui aimait tant l'odeur quand j'étais de passage au village. :( Dommage pour les employés aussi, je leur souhaite bonne chance.

    Marcheur anonyme - 2017-02-22 03:32
  • Clodane,Confection de Beauce, Équipement Doyon et maintenant la boulangerie, sais triste a voir.

    Un St-Comien - 2017-02-22 12:13
  • il y avait aucune possibilité d agrandir a st-come, du a l emplacement, c etais une question de temps avant que sa ferme.. dommage pour les employés

    materiaux - 2017-02-23 12:53
  • Monsieur Gustave Doyon doit se retourner dans sa tombe.

    Wynn - 2017-02-23 14:34
  • C est triste maisla concurencefrappe fort sur ces usines éloignées qui sont parfois beaucoup plus humainequ en ville j y ai travailler du temps de gailuron et multimarque je suis peinè pour ceux qui y etaient et travaillaient de tout coeur

    Pierre René Veilleux - 2017-03-01 07:46