Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
2 mars 2017 - 10:20 | Mis à jour : 11:00

La Financière agricole du Québec dresse son bilan 2016 en Chaudière-Appalaches

Par Amélie Carrier, Journaliste

La Financière agricole du Québec dresse son portrait de la saison de végétation et des interventions de l'assurance récolte de la dernière année pour la région de Chaudière-Appalaches.

En 2016, 190 entreprises agricoles de la région de Chaudière-Appalaches étaient assurées pour des valeurs représentant 116,7 millions de dollars. De ce nombre, 383 entreprises ayant subi des pertes indemnisables ont reçu des sommes totalisant 990 000 dollars, dont plus de 784 100 dollars pour le foin.

En ce qui concerne les conditions climatiques de 2016, elles ont somme toute été favorables à la production agricole.

Hiver

La survie des plantes fourragères, des abeilles, des petits fruits et des pommiers a été bonne. Certaines prairies ont cependant été endommagées par le gel hivernal dans certains secteurs. 

Printemps

La récolte de sirop d'érable a été supérieure en quantité et en qualité en 2016. Les conditions climatiques printanières ont été propices à la croissance des plantes fourragères ainsi qu'aux semis qui se sont terminés dans les périodes habituelles, malgré les pluies du début de juin qui ont occasionné un léger retard lors de la récolte de la première fauche de foin.

Été

Les températures chaudes de l'été ainsi que l'alternance de beau temps et de précipitations ont été favorables au développement des cultures. Pour l'ensemble des fauches de foin, les rendements et la qualité ont été autour des moyennes. 

Automne

Les conditions automnales ont été généralement propices à la récolte des cultures, malgré une période de pluie de la mi-octobre au début novembre et d'importantes précipitations de neige en novembre dans le secteur sud. Les rendements et la qualité des cultures annuelles ont été supérieurs aux moyennes, et autour des moyennes ou inférieurs à celles-ci pour les pommes et le miel respectivement. Enfin, les dommages causés par la sauvagine, majoritairement observés dans la production du foin, ont été légèrement inférieurs à la moyenne des dernières années.

La Financière agricole

« Pour les producteurs agricoles, l'assurance récolte offre une protection avantageuse lorsque les conditions climatiques ne sont pas au rendez-vous », tient à rappeler le directeur territorial du Centre de services de Lévis, M. Claude Hasty. « Elle permet ainsi de sécuriser une grande part des revenus issus des récoltes », ajoute-t-il.

Rappelons que la Financière agricole du Québec offre des produits et des services en matière de financement, d'assurance et de protection du revenu pour 25 000 entreprises agricoles et forestières québécoises. 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.