Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
30 mars 2017 - 11:27 | Mis à jour : 11:58

Réaction de la CCINB au budget provincial

Par Salle des nouvelles

La Chambre de commerce et d’industrie de la Nouvelle-Beauce (CCINB) est satisfaite des mesures économiques qu’a présentées le ministre des Finances, Carlos Leitao, lors du dépôt du budget le 28 mars.

« Pour créer de la richesse, les entreprises doivent investir, innover et recruter davantage. La CCINB et la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) retrouvent dans le budget 2017-2018 des mesures concrètes et bien conçues pour soutenir les entreprises dans ces actions », a déclaré le président de la CCINB, François Lehouillier.

Voici les commentaires de la Chambre divisés en neuf points distincts :

Recruter

Face au défi démographique que connaît le Québec, les entreprises éprouvent régulièrement de la difficulté à trouver des travailleurs qualifiés, ce qui freine leur expansion. La FCCQ avait proposé une série de recommandations pour accroître l’offre de main-d’œuvre. Le budget 2017-2018 contient plusieurs mesures qui favoriseront le choix, par les jeunes et les travailleurs, des métiers en demande, ainsi que le développement par les travailleurs en emploi de leurs compétences sur la vie entière. La CCINB est particulièrement heureuse des budgets accordés pour promouvoir les métiers en demande, favoriser l’intégration des travailleurs immigrants, pour favoriser l’accès aux études à temps partiel en formation professionnelle et technique et pour accroître l’accessibilité à la formation continue et à la formation d’appoint dans le secteur professionnel des cégeps et commissions scolaires.

Investir

Les entreprises doivent constamment investir pour améliorer leur productivité. La FCCQ avait demandé une mesure temporaire d’amortissement en un an de l’ensemble des dépenses en capital. Le budget répond en partie à cette demande, de deux manières. D’une part, en ajoutant à l’amortissement existant des dépenses en capital en matériel de fabrication des entreprises manufacturières une déduction additionnelle de 35 %. D’autre part, il ajoute le matériel informatique aux catégories de biens admissibles.

Innover

L’innovation dans les produits et les procédés de production représente la clé de la compétitivité future des entreprises. La FCCQ et la CCINB avaient demandé au gouvernement de mieux soutenir la chaine complète de l’innovation, de la recherche fondamentale à la commercialisation. Le budget 2017 répond à cette demande, notamment par une mesure pour soutenir les organismes voués au transfert et à la commercialisation des innovations.

Entrepreneuriat

Le dynamisme entrepreneurial est l’un des déterminants de la prospérité future. La FCCQ avait proposé des mesures pour favoriser une culture économique qui valorise la prise de risques et la liberté d’entreprendre, dans un écosystème entrepreneurial qui tient compte de l’évolution des technologies et des marchés. La CCINB se réjouit de voir inscrites au budget des mesures qui stimuleront le potentiel entrepreneurial des Québécois et qui constitueront le futur plan d’action en entrepreneuriat.

Fardeau fiscal des entreprises

Les entreprises qui ont la capacité de choisir la juridiction dans laquelle elles investissent comparent la charge fiscale globale dans chacune d’entre elles. La FCCQ a demandé au gouvernement de ramener le fardeau fiscal des entreprises à un niveau compétitif par rapport aux juridictions voisines, notamment l’Ontario. Le budget 2017 poursuit dans cette orientation en maintenant les réductions du taux de cotisation au FSS et du taux d’imposition des PME manufacturières, annoncées précédemment, qui donneront leur pleine mesure cette année et l’an prochain. 

Finances publiques

L’investissement privé est favorisé quand les investisseurs perçoivent le risque d’une hausse du fardeau fiscal. Le degré d’endettement d’un gouvernement est un indicateur parlant à cet égard. C’est pourquoi, pour favoriser l’investissement privé, la CCINB appuie résolument le gouvernement dans son orientation de réduire sa dette. Le budget 2017 démontre une constance à cet égard en prévoyant un versement 2,5 milliards au Fonds des générations. Toutefois, le gouvernement n’a toujours pas donné suite à la recommandation du Vérificateur général à l’effet de fixer des cibles intermédiaires en matière de diminution du ratio d’endettement. Rappelons qu’un objectif avec une échéance dans neuf ans (2026) n’est pas contraignant quand un mandat électoral ne dure que quatre ans. 

Développement régional

Soucieuses de la réalité économique des régions, la FCCQ et la CCINB préconisent constamment des mesures de développement régional. Dans le budget 2017, On retient notamment les budgets accordés pour :

  • l’extension du réseau gazier dans les MRC des Appalaches, de Beauce-Sartigan et de Portneuf;
  • aider les entreprises et organismes du secteur forestier à innover;
  • le rehaussement de l’accès Internet à 14 municipalités en Basse-Côte-Nord.

Sciences de la vie

Le secteur des sciences de la vie évolue dans un contexte de vive compétition à l’échelle internationale. Le Québec doit se démarquer des autres juridictions pour maintenir et idéalement améliorer l’attrait d’investissements étrangers. Des mesures concrètes doivent supporter l’industrie pharmaceutique novatrice afin de faire du Québec un centre majeur de l’innovation et y donner un caractère distinctif parmi cette concurrence mondiale. Les investissements annoncés dans le budget 2017 pour favoriser le développement de ce secteur sont de bon augure.

Transfert d’entreprises

La FCCQ milite depuis longtemps en faveur d’un ajustement des règles fiscales qui permettraient aux entreprises d’avoir en mains les outils nécessaires pour réagir adéquatement aux offres d’achat non sollicitées et des mesures pour faciliter le transfert générationnel de nos entreprises. Elle se réjouit de voir ces mesures inscrites au budget. Aussi, elle réclamait depuis longtemps un ajustement des règles fiscales afin de donner la flexibilité nécessaire aux bâtisseurs et entrepreneurs désirant céder le contrôle de leur entreprise à des membres de leur famille ce qui figure au budget.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.