Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
20 avril 2017 - 10:27 | Mis à jour : 10:30

Les propriétaires de boisés privés préoccupés par l’avenir de la mise en marché du bois

Par Stéphane Quintin, Journaliste

Au cours de l’assemblée générale du Plan conjoint des producteurs de bois de la Beauce, qui se tiendra le dimanche 30 avril à partir de 9h au restaurant le Journel de Saint-Joseph, les propriétaires de boisés privés de la région discuteront des enjeux de la mise en marché collective du bois. L’événement sera suivi de l’assemblée générale de l’Association des propriétaires de boisés de la Beauce, gestionnaire du Plan conjoint.

En affaires depuis 1962, l’Association des propriétaires de boisés de la Beauce, représentant 11 000 propriétaires forestiers dans la région Chaudière-Appalaches, profitera de ce rendez-vous important avec les propriétaires de boisés pour discuter de l’avenir de la mise en marché collective du bois, mais aussi présenter son rapport d’activités de l’année dernière. L’assemblée cherchera surtout à explorer les différents moyens de faire évoluer le Plan conjoint afin de maintenir et d’augmenter les parts de marché des producteurs de la région.

La mise en marché du bois au Québec

Au Québec, le marché du bois présente un important déséquilibre entre le nombre de vendeurs et la concentration croissante d’acheteurs de bois. Quant à l’État, il occupe une position dominante en contribuant aux deux tiers de l’approvisionnement des usines de transformation. C’est pourquoi, au cours des dernières années, différentes lois ont été instaurées pour permettre aux dizaines de milliers de producteurs de la forêt privée de se regrouper pour commercialiser ensemble leurs produits, offerts aux acheteurs sur un marché donné. La Loi sur les forêts a aussi cherché à mettre en place un accès privilégié des bois de la forêt privée aux usines de transformation. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.