Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
3 mai 2017 - 13:43 | Mis à jour : 15:18

Une année « exceptionnelle » pour la Caisse Desjardins de la Nouvelle-Beauce

Par Salle des nouvelles

La Caisse Desjardins de la Nouvelle-Beauce a connu une dernière année qu’elle a qualifiée d’exceptionnelle lors de son assemblée générale annuelle le 26 avril dernier au Centre Caztel de Sainte-Marie.

Forte d’un volume d’affaires sous gestion de 2 983 M$, en hausse de 205 M$, soit 7,4 % par rapport à 2015, la Caisse se dit en excellente position dans son marché. Elle a affiché, en 2016, une augmentation de 1,7 % du portefeuille global de prêts qui s’élève à 1 143 M$, alors que l’épargne se chiffre à 965 M$, affichant une croissance de 8 %. Les emprunts, pour leur part, ont diminué de 13,5 % et s’élèvent maintenant à 192 M$. En 2016, la Caisse a enregistré des excédents d’exploitation de 11,4 millions, une hausse de 3,9 %.

Cette performance a permis à la Caisse de poursuivre sa mission et son engagement en retournant plus de 200 000 $ à 265 organismes dans la collectivité. Ce retour s’est fait sous forme de commandites et dons ou par le biais du Fonds d’aide au développement du milieu. Pour 2016, les membres ont voté en faveur du projet de partage des excédents qui représentent 2,7 M$ pour les ristournes individuelles (2,5 M$ en 2015) et le versement d’un montant additionnel de 200 000 $ pour la ristourne collective. Ce sont plus de 14,5 M$ qui ont été redistribués dans la communauté depuis cinq ans.

« Notre caisse a su se démarquer dans un environnement de plus en plus compétitif. Elle a été en mesure de répondre aux besoins évolutifs de ses membres, particuliers comme entreprises, tout en jouant pleinement son rôle de leader socio-économique, a déclaré le président de la Caisse Roch Drouin. Grâce à la constitution d’un Fonds de développement de 100 M$, annoncé par le président du Mouvement Desjardins, les caisses de notre région disposent désormais d’un levier additionnel pour faire émerger des projets novateurs ayant des retombées d’affaires positives pour nos collectivités. C’est une autre façon pour nous de contribuer à enrichir la vie des personnes et des communautés. » 

Le réseau évolue

Pour sa part, le directeur général, Daniel Ruel, a dressé le bilan des gestes qui ont été posés au cours de l’année 2016 et pendant le premier trimestre de l’année 2017 en regard à l’évolution du réseau de distribution. À cet égard, des rencontres d’information avec les membres ont été réalisées dans cinq municipalités pour informer ceux-ci des grandes orientations de la Caisse. Des partenariats ont été conclus ou sont sur le point de l’être avec certaines municipalités qui ont acquis des immeubles appartenant à la Caisse et en partageront les espaces. Cela dit, ces rencontres se sont faites rassurantes. « Nous réaffirmons notre volonté de maintenir un service de proximité adapté à la réalité de chacun de nos milieux », a confirmé M. Ruel lors de chacune d’entre elles.

Un projet de regroupement à l’étude

Les membres des conseils d’administration des caisses du Nord de la Beauce et de la Nouvelle-Beauce ont mis en place un comité, dont le mandat consiste à analyser la pertinence et la faisabilité d’un projet de regroupement entre les deux institutions au 1er janvier 2018. Si les résultats de l’analyse s’avèrent positifs, les membres de chaque caisse seront invités à participer à une assemblée générale extraordinaire ou à une rencontre d’information à l’automne prochain.

M. Ruel a tenu à souligner qu’au-delà des résultats financiers, la force de la Caisse Desjardins de la Nouvelle-Beauce et de Desjardins Entreprises Chaudière-Nord repose sur une équipe de plus de 150 professionnels de la finance ainsi que de partenaires des filiales.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.