Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
6 juin 2017 - 10:30 | Mis à jour : 11:22

La voie ferrée entre Vallée-Jonction et Thetford Mines pourrait être remise en service

Par Amélie Carrier, Journaliste

Twitter Amélie Carrier
Toutes les réactions 4

L'organisation Développement PME (DPME) a reçu le mandat d’effectuer une étude de marché visant la remise en service de la voie ferrée entre Vallée-Jonction et Thetford Mines dernièrement.

Dans son communiqué émis le 5 juin dernier, DPME mentionne avoir été « mandaté conjointement par Chemin de fer Sartigan, Logi-Bel Inc. et Industries Canatal pour réaliser une étude de marché visant la remise en service de la voie ferrée entre Vallée-Jonction et Thetford Mines, secteur Black Lake, et l’implantation d’une cour de transbordement ferroviaire ».

L’étude viserait d'abord à connaître les besoins des compagnies de la région afin de confirmer l’utilité d'un tel projet.

MRC des Appalaches et MRC Nouvelle-Beauce

La MRC des Appalaches, soucieuse d’assurer la croissance des entreprises existantes et une diversification économique à la suite de la fermeture des mines de chrysotile, a formé un comité en 2015 pour demander au gouvernement du Québec de rétablir le service ferroviaire dans la MRC. Dans l’objectif de soutenir les entreprises dans leur développement et leur compétitivité, le retour du train permettrait de diversifier l’offre de transport et d’en réduire le coût pour les usagers.

Depuis quelques années, la compagnie Chemin de fer Sartigan exploite un service de transport ferroviaire sur l’axe Scott-Charny qui appartient au gouvernement du Québec. Une étude a été réalisée par DPME en 2016 visant l’implantation d’une cour de transbordement ferroviaire dans la MRC Nouvelle-Beauce. Les résultats furent positifs et les démarches sont en cours pour la réalisation d’un tel équipement par Logi-Bel Inc. entre Sainte-Marie et Vallée-Jonction.

Logi-Bel Inc. prévoit établir un centre de transbordement à Thetford Mines qui permettrait la réception ou l’expédition de marchandises en train ou en camion, l’entreposage temporaire et les opérations de déchargement et de chargement de wagons ferroviaires ou de camions. Cela permettrait à des entreprises de la MRC des Appalaches et des environs d’avoir la possibilité d’utiliser le train dans des conditions économiquement plus avantageuses.

Industries Canatal reconnaît les avantages économiques d’avoir un accès local au transport ferroviaire, c’est pourquoi ils contribuent activement à la réalisation de cette étude.

À propos de Développement PME

DPME, en tant qu’organisation sans but lucratif qui contribue à l’essor économique de la région de la Chaudière-Appalaches en travaillant au développement d’entreprises à valeur ajoutée, est actuellement mandaté pour réaliser cette étude en juin et juillet prochain. Quelques dizaines d’entreprises dans un rayon de 40 kilomètres de Thetford Mines ont été identifiées pour constituer une liste et seront contactées en juin.

« DPME est très honoré de pouvoir réaliser cette étude et remercie Chemin de fer Sartigan, Logi-Bel Inc. et Industries Canatal de nous avoir confié la réalisation de ce mandat », a mentionné le directeur général de DPME, Daniel Voyer. « Nous avons des conseillers chez DPME qui sont très spécialisés en matière de logistique et de transport et je suis convaincu qu’ils feront un travail exceptionnel pour faire les recommandations nécessaires pour mener à terme ce beau projet », a-t-il ajouté. 

Rappelons que la mission de Développement PME est de favoriser l’essor économique de la région de la Chaudière-Appalaches.

SOURCE : Développement PME

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

4 réactionsCommentaire(s)
  • Très bonne nouvelle pour les entreprises qui veulent exporter des marchandises à l'étranger ou dans l'OUEST. Le train permet un accès direct à plusieurs ports de mer, la réception de matériel en 'vrac' (bois, produits pétrolier, céréales, etc) en grande quantité et à faible coût.

    Martin - 2017-06-06 13:14
  • Me semble que c'est claire que c'pas rentable et trop lent. Il en avait un avant et ils le prenaient pas. Qu'est-ce tu veut de plus....un dessin

    Pierre-Rock - 2017-06-06 21:48
  • Je suis tellement heureux d'apprendre qu'il y a une étude en marche dans le but de repartir ce convoi ferroviare , il y a espoir qu'un jour que tous nos résidus miniers soient exploité car dans notre région nous avons de l'inventaire pour plusieurs décennies !

    Michel Grégoire - 2017-06-08 11:36
  • ( Très bonne nouvelle pour les entreprises qui veulent exporter des marchandises à l'étranger ou dans l'OUEST. Le train permet un accès direct à plusieurs ports de mer, la réception de matériel en 'vrac' (bois, produits pétrolier, céréales, etc) en grande quantité et à faible coût.)
    BRAVO j aime quand les gens sont positifs en devers l exploitation et la rentabilité de nos industries en exportations de notre propre province ,voir plus loin que notre nez est POSITIF POUR TOUS
    (Me semble que c'est claire que c'pas rentable et trop lent. Il en avait un avant et ils le prenaient pas. Qu'est-ce tu veut de plus....un dessin )
    Je trouve triste que des gens utilisent le dénigrement en devers les autres participants , pour justifier leurs opinions
    MON OPINION Je suis d avis que chaque MRC se donne le droit de voir des prospects pour contribuer a l extension de leurs industries et non de se rabattre sur un petit pain , il est temps que notre province regarde vers sa propre viabilité par TOUS LES MOYENS DE TRANSPORTS pour que toutes les industries puissent être compétitifs , autant en devers les autres provinces que pour l international ,être compétitifs est se DONNER DES MOYENS et non se dire sa marchera pas , le QUÉBEC a de grande possibilité suffi de s ouvrir les yeux

    VOIR PLUS GRAND - 2017-06-11 14:00