Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
5 juillet 2017 - 16:58

De futurs entrepreneurs s'impliquent auprès d'une entreprise d'ici

Sébastien Roy

Par Sébastien Roy, Journaliste

Une trentaine de jeunes de 16 à 19 ans du Québec sont réunis au bar laitier Saint-Georges dans le cadre du camp Entrepreneurs en devenir (CEED) de l’École d’entrepreneurship de Beauce (EEB).

Ceux-ci ont pour tâche de proposer de trouver de nouvelles idées pour revoir le modèle d’affaires de l’entreprise. Plus précisément, ils doivent répondre à la question : « Comment se distinguer et se démarquer dans un marché en constante mutation ? »

« On leur demande de jouer un rôle de consultant en stratégie, de regarder le modèle d’affaires [de la crèmerie] et de l’analyser. Puis, on leur demande de proposer des suggestions et de les présenter aux entrepreneurs. On reproduit un peu en une journée ce que les gens feraient sur un an », précise Catherine Dubé, de JPD conseil, qui agit comme « coach » pour les futurs entrepreneurs.  

« On leur apprend à innover, à prendre quelque chose qui existe déjà et se questionner sur la façon pour innover et se différencier, même en prenant quelque chose qui paraît simple, mais que l’on peut vraiment sortir de l’ordinaire en prenant le temps d’y réfléchir », résume Mme Dubé.

Il s’agit de la deuxième édition de l’événement. À environ la même date l’an passé, une trentaine de jeunes, tout comme cet après-midi, s’étaient rendus au bar laitier Saint-Georges. À la différence de la semaine dernière, ils devaient répondre à la question : « Si tu avais à réinventer le bar laitier, quels changements apporterais-tu ? »

C’est ce qui a mené le propriétaire Dominic Paquet et son consultant Martial Drouin de devancer leurs projets de rénovation et d’apporter quelques changements au bâtiment. « Nous avons devancé de deux ans notre projet. Tout le monde trouvait qu’elle devrait peut-être rajeunie pour qu’elle ressemble plus à notre bonhomme. Nous nous sommes dit : “Allez, on y va”. On a changé les couleurs pour que ce soit celles du bonhomme et on a ajouté des bandes rouges », mentionne M. Drouin. D’autres modifications ont également été apportées. Certains jeux ont été changés, d’autres ont été améliorés à la suite de la première édition du CEED.

Le projet reviendra l’an prochain. Il pourrait de nouveau avoir lieu au bar laitier Saint-Georges ou dans une autre entreprise de la région.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.