Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
18 août 2017 - 14:11 | Mis à jour : 14:16

Former un employé pour assurer la relève en mécanique industrielle

Par Salle des nouvelles

Un programme du Centre intégré de mécanique industrielle de la Chaudière (CIMIC) aide les entreprises de transformation du bois d'assurer leur relève en mécanique industrielle à même leurs employés.

Ce programme, mis sur pied par les services aux entreprises de la Commission scolaire Beauce-Etchemin (CSBE), en collaboration avec Emploi-Québec et le Comité sectoriel de main d'oeuvre Formabois, permet de former des travailleurs non spécialisés pour qu'ils puissent occuper un poste de mécanicien industriel. « Il s'agit d'un programme hybride [d'un peu plus de 400 heures] où les travailleurs passent deux jours par semaine au CIMIC et les trois autres en entreprise, où ils apprennent par le biais du Programme d'apprentissage en milieu de travail (PAMT) d'Emploi-Québec », explique la CSBE, par voie de communiqué.

Une troisième cohorte recevra cette formation dès cet automne. Jusqu'à présent, 16 entreprises de la région en ont profité au cours des deux dernières années. Selon la gestionnaire responsable du programme à la Commission scolaire, Véronique Bolduc, la demande augmente pour ce type de services. « Les entreprises participantes aux deux premières cohortes ont bien apprécié ce programme, tout comme les employés qui ont été formés. Je suis convaincue qu'il y a encore plusieurs entreprises de la région qui pourraient en profiter », affirme-t-elle, ajoutant que la formule pourrait s'étendre à d'autres secteurs d'activités.

Les employeurs qui seraient intéressés à participer à la troisième cohorte sont invités à une séance d'information qui aura lieu le 31 août au siège social de la CSBE, de 9h à 11h.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.