Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
9 octobre 2017 - 08:30 | Mis à jour : 11:22

Un premier wagon pour le site de transbordement temporaire à Scott

Par Amélie Carrier, Journaliste

Twitter Amélie Carrier
Toutes les réactions 3

Chemin de fer Sartigan a annoncé, lors du jeudi 5 octobre dernier, le début des opérations pour la cour de transbordement ferroviaire temporaire à Scott. Un premier wagon est d'ailleurs arrivé sur le site, et transportera des graisses animales biodégradables jusqu'à Scott prochainement. C'est l’entreprise Innoltek de Thetford Mines qui fera parvenir sa matière première en wagon-citerne jusqu’à cet endroit. 

À lire également : 

À son arrivée à destination, cette matière première sera transformée en biocarburant, plus précisément en biodiésel, pour l’usine d’Innoltek à Thetford Mines. L’entreprise de logistique Logi-Bel s’occupera ensuite de transvider les wagons dans des camions-citernes pour la livraison finale.

Bien que considérée comme  « non-dangereuse » aux dires de l'entreprise Chemin de fer Sartigan, cette marchandise arrivera à Scott dans des wagons-citernes noirs semblables à ceux transportant des produits pétroliers. Afin d’éviter toute confusion ou crainte de la part des citoyens, l'entreprise beauceronne souhaite rassurer la population à ce propos. 

Le président de Chemin de fer Sartigan, Martin Laflamme, souligne que « le transport ferroviaire représente non seulement une économie pour les entreprises qui l’utilisent, mais il réduit aussi les émissions polluantes de 80% et contribue par le fait même à maintenir nos routes en meilleur état ». 

Claude Drouin, directeur du développement des affaires et commissaire industriel chez Développement économique Nouvelle-Beauce, se réjouit que ce projet structurant puisse voir le jour.

« Ce premier wagon démontre un besoin réel du milieu des affaires. La mondialisation des marchés et la forte concurrence exigent de nos entreprises d’être performantes à tous les niveaux. La venue d’une telle opportunité permet de supporter leurs besoins en logistique de transport. »

Précisons que c'est suite à l’étude sur le potentiel d’utilisation du train à Thetford Mines commandée par Logi-Bel, Chemin de fer Sartigan, et Industries Canatal que le producteur de biocarburant Innoltek s’est intéressé à la possibilité de s’approvisionner par train à partir de Scott en attendant la réhabilitation de la voie ferrée jusqu’à Thetford Mines. 

Mandatée par la MRC de La Nouvelle-Beauce, l’équipe de Développement économique Nouvelle-Beauce supporte Logi-Bel et Chemin de fer Sartigan dans l’implantation de ce centre de transbordement temporaire. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

3 réactionsCommentaire(s)
  • À Thetford?il n'y a pas de rail,hihihihi

    Gaston - 2017-10-09 10:51
  • C'est une excellente nouvelle pour le développement économique du territoire.

    Un moyen de transport plus écologique et moins agressif pour le réseau routier, une belle opportunité pour les villes qui ont décidé de conserver cet outils stratégique de développement.


    Benoît - 2017-10-09 20:12
  • Pour Thetford c'est rêve en couleur.........

    Pierre - 2017-10-10 08:00