Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
9 novembre 2017 - 09:15 | Mis à jour : 10:47

Les Éleveurs de porcs de la Beauce encouragent la relève agricole

Par Amélie Carrier, Journaliste

Twitter Amélie Carrier

La soirée reconnaissance de la Fondation Audrey-Lehoux, qui a eu lieu lors du samedi 28 octobre dernier à la salle municipale de Saint-Bernard, a permis de remettre plusieurs bourses à des finissants en formation professionnelle, collégiale et universitaire dans le domaine agricole. Pour l'occasion, Yann Lefebvre a été nommé lauréat de la bourse des Éleveurs de porcs de la Beauce 2017.

À lire également : 

Yann Lefebvre est un éleveur porcin, âgé de 24 ans. Il est la quatrième génération à travailler sur la Ferme Freddy Lefebvre Inc. de Saint-Patrice-de-Beaurivage, et est finissant du programme de Gestion et technologies des entreprises agricoles du Cégep de Victoriaville. Il a reçu une bourse d'un montant de 500 $ de la part des Éleveurs de porcs de la Beauce le mois dernier. Le boursier planifie d’ailleurs, avec ses parents, Christian Lefebvre et Carole Marcoux, la relève progressive de l’entreprise.

« Je suis extrêmement fier qu’on m’ait fait cet honneur en me remettant la bourse et j’espère que de plus en plus d’étudiants choisiront la production porcine comme domaine de spécialisation », a déclaré Yann Lefebvre en soulignant que son ancienne institution scolaire, le Cégep de Victoriaville, a enfin décidé d’offrir un cours en production porcine.

Il croit que les Éleveurs de porcs de la Beauce lancent un excellent signal aux étudiants en concluant ce partenariat avec la Fondation Audrey-Lehoux.

Yann est conscient que plusieurs grands défis l’attendent dans l’entreprise familiale. La section de la porcherie pour les mises bas sera bientôt rénovée pour offrir plus d’espace aux porcelets. La Ferme Freddy Lefebvre Inc. souhaite garder le même niveau de production pendant encore plusieurs années, tout en continuant à développer et consolider son marché de vente directe dans différentes régions du Québec.

De plus, Yann compte bien continuer à tenir le Comptoir du Porc de Beaurivage. Ce kiosque itinérant se promène dans différents évènements pour faire déguster des produits faits à partir de la viande des porcs de l’entreprise familiale. « Je suis fier de cette activité complémentaire à notre entreprise familiale. Ça permet de saisir une plus-value sur la viande produite et de faire connaître la marque de commerce le Porc de Beaurivage. C’est un service qui a été créé cette année et je suis déterminé à en améliorer la productivité », explique le jeune diplômé.

« Les Éleveurs de porcs de la Beauce sont très heureux de voir de jeunes entrepreneurs fiers et ambitieux comme Yann sauter à pieds joints dans une telle aventure », a affirmé le président de l’association, présent à la soirée pour remettre la bourse.

« Notre comité régional compte encourager pendant encore longtemps les finissants en formation agricole à être déterminés et à croire en leurs rêves », a-t-il ajouté.

Les Éleveurs de porcs de la Beauce en étaient cette année à leur première expérience de partenariat avec la Fondation Audrey-Lehoux. Ce partenariat combine une commandite pour le traditionnel tournoi de golf annuel de la Fondation, ainsi que la remise d’une bourse à un finissant s’orientant vers le travail dans une entreprise porcine comme employé ou relève.

Rappelons que les Éleveurs de porcs de la Beauce représentent les intérêts de 375 membres, répartis dans les MRC des Etchemins, de Beauce-Sartigan, de Robert-Cliche, de La Nouvelle-Beauce et de Bellechasse. En Beauce, l’industrie porcine emploie 3 614 personnes. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.