Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
24 novembre 2017 - 15:46

16e Déjeuner du président

Pas toujours facile d’aller chercher des travailleurs de l’extérieur

Par Alex Drouin, Journaliste

Ce matin (24 novembre) au Georgesville, quatre entrepreneurs étaient présents dans le cadre du 16e Déjeuner du président du Conseil économique de Beauce sous le thème « Pénurie de main-d’œuvre : quatre pratiques inspirantes ». Parmi ces sujets, l’embauche de travailleurs étrangers.

À lire également « Il faut travailler ensemble » - Paul Busque à propos de la pénurie de main-d’oeuvre

Ce n’est pas toujours une solution facile et Danny Lefebvre, directeur général de Norgate Métal l’a bien expliqué lors de son allocution.

Il y a quelques années, il s’est rendu en Tunisie, à la recherche de nouveaux employés. « Ce n’est pas comme appeler FedEx pour se faire livrer des Tunisiens. Ce sont des personnes que nous tentons d’amener ici », a illustré le directeur général.

Élaborant tout le travail qu’il a fait pour attirer ces employés, il a rappelé aux 400 personnes présentes qu’il ne fallait pas seulement songer à les embaucher, mais aussi penser aux cartes d’assurances social et maladie, à l’hébergement, à l’habillement…

« Lorsqu’ils sont arrivés ici, c’était en janvier et je leur ai dit que les périodes de -30 degrés ne duraient que quelques jours. Cette fois-ci, ç’a duré deux semaines », a-t-il lancé avec humour.

Sur les 12 employés en provenance de l’extérieur, huit sont encore des employés de Norgate Métal.

Présent au déjeuner, le ministre délégué aux Petites et Moyennes Entreprises, à l’Allègement règlementaire et au Développement économique régional, Stéphane Billette, a mentionné que l’une des solutions pour diminuer le manque de main-d'oeuvre était l’embauche de travailleurs étrangers.

D’autres sujets d’actualité.

François Lefort, directeur des ressources humaines chez Métal Sartigan et conseiller en ressources humaines chez Estampro a parlé du programme COOP-RH Jobs à l’année.

« L’esprit de partage et d’entraide sont des valeurs beauceronnes et il est possible de garder le sentiment d’appartenance des employés, même si on s’échange des employés [entre les compagnies] », a-t-il mentionné.

Le directeur général des ressources humaines chez Produits Matra, Vincent Nadeau a souligné l’importance de fidéliser les employés au sein de leur entreprise tandis que Marc Lessard, directeur corporatif des ressources humaines chez Comact, a élaboré de l’importance de tirer avantage des initiatives du milieu.

Il s’est rendu, entre autres, à Sudbury et à Baie-Comeau afin d’attirer de nouveaux employés. Bien que ses voyages n’aient pas donné les résultats espérés, il a mentionné « qu’il ne fallait pas voir ça comme un échec, mais un levier pour l’entreprise. »

 

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.