Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
7 décembre 2017 - 04:00 | Mis à jour : 09:27

La famille de Normand Berthiaume et de feu Thérèse Turmel œuvre en production laitière, porcine et acéricole.

La famille Berthiaume de St-Elzéar élue « Famille agricole de l'année »

Par Amélie Carrier, Journaliste

Twitter Amélie Carrier
Chargement du vidéo

Voir la galerie de photos

La Fondation de la famille terrienne a remis à la famille Berthiaume de Saint-Elzéar, lors du mercredi 6 décembre dernier, le titre de « Famille agricole 2017 » dans le cadre du 93e Congrès général de l'Union des producteurs agricoles qui a eu lieu du 5 au 7 décembre à Québec. Cette famille beauceronne est la 61e à recevoir une telle mention.

À lire également : Près de 40 personnes assistent à l'AGA de l'UPA de La Nouvelle-Beauce

La famille de Normand Berthiaume et de feu Thérèse Turmel œuvre en production laitière, porcine et acéricole.

Historique des entreprises Berthiaume

Normand Berthiaume a d'abord acheté sa ferme en 1955. L'année suivante, il a épousé Thérèse Turmel, et ils ont eu six enfants ensemble, dont quatre ont fait de l'agriculture leur métier (Cécilien, Mario, Carmen et Marco Berthiaume).

Deux autres membres de leur famille ont évolué dans différents secteurs. Eddy Berthiaume possède une entreprise spécialisée dans les escaliers, et Noël Berthiaume est quant à lui entrepreneur-électricien. Ce dernier travaille d'ailleurs souvent à l'installation électrique sur des fermes.

Aujourd'hui, la troisième génération de la famille Berthiaume, qui possède une formation agricole, prend la relève d'une quinzaine d'entreprises. 

Rappelons que l'un des objectifs de la Fondation de la famille terrienne est notammen de mettre en évidence les valeurs qui conduisent la famille agricole du Québec moderne vers la réussite tant familiale et sociale qu’économique.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.