Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
9 juillet 2016 - 08:00

Ce que vous devez savoir au sujet des taux négatifs ou inférieurs à zéro

Vous avez probablement entendu parler des taux négatifs ou inférieurs à zéro, un sujet chaud en ce moment. C’est devenu une réalité dans plusieurs pays d’Europe, et le gouverneur de la Banque du Canada Stephen Poloz a dit qu’il n’excluait pas la possibilité que nos taux évoluent dans cette direction. Qu’est-ce que cela signifie pour vous? Voyons voir.

Il y a quelques années, l’idée de taux sous zéro ne suscitait aucun intérêt. Toutefois, comme l’économie mondiale ne s’est pas redressée aussi vite que prévu après la récession, les banques centrales de nombreux pays toujours en difficulté, en particulier en Europe, ont été forcées d’imaginer de nouvelles façons de stimuler l’activité.

Abaisser les taux d’intérêt à un niveau proche de zéro ou même inférieur en est une. Le raisonnement est le suivant : des taux nuls ou sous zéro inciteront les particuliers et les entreprises à emprunter à peu de frais et à dépenser davantage, ce qui stimulera la croissance économique.

Ici au Canada, pour soutenir l’économie durant le plongeon des cours pétroliers, la Banque du Canada a abaissé son taux directeur de 1 % à 0,75 % en janvier 2015, puis à 0,5 % en juillet. Elle était disposée à le réduire davantage, voire jusqu’en territoire négatif, si les prix de l’énergie baissaient encore, mais comme ils ont rebondi et que le dollar canadien s’est raffermi, cela n’arrivera peut-être pas. À sa plus récente réunion en avril, la Banque du Canada a maintenu son taux directeur inchangé à 0,5 %.


Des taux au-dessous de zéro présentent à la fois un avantage et un inconvénient pour les consommateurs et les investisseurs. L’avantage, c’est que les gens peuvent emprunter à des taux extrêmement bas. L’inconvénient, c’est que l’argent épargné ne rapporte pas autant d’intérêt et que les taux déjà très faibles des titres prudents qui produisent un revenu, comme les fonds du marché monétaire et les certificats de placement garanti (CPG), peuvent encore baisser. Par contre, les taux bas sont habituellement favorables aux actions, et les cours pourraient donc monter.

Dans des conditions de taux nuls ou inférieurs à zéro, l’or pourrait s’apprécier et les obligations à rendement élevé – la dette émise par les entreprises – pourraient aussi commencer à devenir plus attrayantes.


Les taux nuls ou au-dessous de zéro ne sont pas encore une réalité au Canada – et peut-être ne le seront-ils jamais – mais il vaut quand même la peine de discuter avec votre conseiller professionnel de l’incidence que des taux faibles pourraient avoir sur votre portefeuille et votre plan financier global.

 

Vous pouvez visitez notre page Facebook (www.facebook.com/Come.Simard.ig)
pour y noter vos commentaires, ce serait très apprécié

Pour créer votre richesse, contactez-moi au

1 418 227-8631 poste 223

come.simard@groupeinvestors.com

Cette chronique, rédigée et publiée par Services Financiers Groupe Investors Inc. (au Québec, cabinet de services financiers) et par Valeurs mobilières Groupe Investors Inc. (au Québec, cabinet de planification financière), contient des renseignements de nature générale seulement; son but n’est pas d’inciter le lecteur à acheter ou à vendre des produits de placement. Adressez-vous à votre conseiller financier pour obtenir des conseils adaptés à votre situation personnelle. Pour de plus amples renseignements sur ce sujet, veuillez communiquer avec votre conseiller du Groupe Investors.

 

 
 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.