Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
23 juillet 2016 - 08:00

Options à considérer une fois le REER « optimisé »

Vous investissez depuis des années dans un régime enregistré d’épargne-retraite (REER) et c’est tant mieux pour vous, puisque le REER est la solution d’épargne la plus avantageuse fiscalement pour la plupart des Canadiens. De plus, pour profiter d’une économie d’impôt immédiate la plus importante possible et optimiser le potentiel de croissance à long terme de vos REER, vous versez toujours la cotisation maximale permise pour chaque année d’imposition.

Mais que faites-vous ensuite? Voyons quelles sont vos options pour économiser et faire fructifier vos avoirs, au-delà de votre REER.

 

Cotisez à un compte d’épargne libre d’impôt (CELI)
Le CELI peut servir de complément à votre REER, puisque les placements qui y sont détenus fructifient à l’abri de l’impôt. Vous pouvez actuellement cotiser jusqu’à 5 500 $ dans un CELI chaque année et retirer le montant de vos cotisations et des revenus accumulés en tout temps, sans restriction et sans payer d’impôt. Par contre, les cotisations à un CELI ne sont pas déductibles de votre revenu imposable.

Augmentez vos placements non enregistrés Une fois que vous avez tiré le maximum de votre REER et de votre CELI, envisagez la possibilité d’utiliser votre remboursement d’impôt pour augmenter le montant de vos placements non enregistrés. La stratégie la plus avantageuse d’un point de vue fiscal consiste à détenir vos placements à revenu fixe dans un REER ou un CELI et vos actions et fonds communs de placement dans un compte non enregistré (pour les placements qui dépassent votre plafond de cotisation au REER et au CELI). En effet, les retraits d’un REER sont inclus dans votre revenu imposable l’année du retrait et sont imposés à votre taux marginal d’imposition, tandis que les actions et les fonds communs de placement détenus dans un compte non enregistré sont imposés au taux d’inclusion des gains en capital plus avantageux au moment de la vente. De plus, les dividendes de la plupart des sociétés canadiennes donnent droit à un crédit d’impôt pour dividendes.

 

Remboursez vos dettes C’est prouvé : le simple remboursement de vos dettes vous rapportera un rendement après impôt sans risque comparable à celui de nombreux placements. Commencez par régler les soldes des cartes de crédit à intérêt élevé et par rembourser les dettes non déductibles, comme votre prêt hypothécaire – un seul remboursement anticipé pourrait vous faire épargner des centaines, voire des milliers de dollars en intérêts.

 

Pour les parents et les grands-parents Établissez un régime enregistré d’épargne-études (REEE) pour vos enfants ou petits-enfants. Cotiser à un REEE est le moyen le plus efficace de constituer un fonds d’études qui fructifiera pour compenser l’augmentation future des frais de scolarité.

 

Pour certains propriétaires d’entreprise Il peut être avantageux de constituer un portefeuille de placements pour la retraite à l’intérieur de votre entreprise au lieu de verser ce revenu d’entreprise à un actionnaire. L’entreprise peut aussi financer un régime de retraite individuel (RRI), qui peut offrir une aide fiscale à l’épargne plus intéressante qu’un REER ou un régime de retraite à cotisations déterminées.

Sachez toutefois que ces options exigent une bonne planification, ainsi que les conseils d’un juriste et d’un spécialiste des finances.

Chacune de ces options à considérer une fois le REER « optimisé » comporte des avantages et des inconvénients sur le plan de l’impôt et de l’accumulation de revenu. Vous devez les évaluer en tenant compte de l’ensemble de votre situation fiscale et de vos objectifs financiers. Votre conseiller professionnel peut vous aider à prendre les bonnes décisions pour vous.

 


Vous pouvez visitez notre page Facebook (www.facebook.com/Come.Simard.ig)
pour y noter vos commentaires, ce serait très apprécié

Pour créer votre richesse, contactez-moi au

1 418 227-8631 poste 223

come.simard@groupeinvestors.com

Cette chronique, rédigée et publiée par Services Financiers Groupe Investors Inc. (au Québec, cabinet de services financiers) et par Valeurs mobilières Groupe Investors Inc. (au Québec, cabinet de planification financière), contient des renseignements de nature générale seulement; son but n’est pas d’inciter le lecteur à acheter ou à vendre des produits de placement. Adressez-vous à votre conseiller financier pour obtenir des conseils adaptés à votre situation personnelle. Pour de plus amples renseignements sur ce sujet, veuillez communiquer avec votre conseiller du Groupe Investors.

 

 
 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.