Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
30 juillet 2016 - 09:00

Donnez de votre vivant

Si vous êtes un père, une mère, un grand-père ou une grand-mère et que vous avez bien réussi dans la vie, vous avez probablement songé à faire un don en argent à vos enfants ou petits-enfants majeurs de votre vivant, au lieu ou en plus du legs dont ils hériteront lorsque vous aurez quitté ce monde. Il y a assurément des avantages pour vos bénéficiaires... mais aussi pour vous.

 

Pour votre famille Vous permettez à vos proches de profiter de votre argent au moment où ils en ont le plus besoin, que ce soit pour rembourser un prêt hypothécaire, acquérir une maison plus spacieuse pour la famille qui s’agrandit, payer un mariage, financer des études postsecondaires ou plein d’autres bonnes raisons.

Votre don peut aussi réduire la charge fiscale annuelle de votre famille. Si vous êtes dans une tranche d’imposition élevée et que vous donnez un montant d’argent à vos enfants majeurs qui se situent dans une tranche d’imposition moins élevée, le revenu produit par ce don sera imposable au nom des enfants à un taux plus bas.

 

Pour vous Il n’y a pas de restrictions fiscales sur les dons aux enfants (ou à d’autres) effectués de votre vivant, et vous pouvez donc être témoin de l’usage qu’ils en font et de leur appréciation. Cela peut vous aider à préciser votre plan successoral pour vos dons futurs.

 

Il y a d’autres avantages financiers associés aux dons effectués de votre vivant. Même si les héritages ne sont pas imposés au Canada, les dons pécuniaires à vos enfants peuvent réduire la valeur de votre succession et également diminuer ou éliminer l’impôt sur les gains en capital au moment de la disposition présumée de vos biens juste avant votre décès. Tout gain en capital sur les biens faisant l’objet d’un don sera réalisé et imposable à votre nom au moment du don, toutefois votre taux marginal d’imposition sera vraisemblablement plus faible durant votre retraite que l’année de votre décès.

 

Pour votre succession Ce n’est pas toujours une bonne idée d’éviter l’homologation (la validation officielle de votre testament et de la personne désignée comme exécuteur de votre succession), mais un don effectué de votre vivant peut réduire les frais d’homologation sur votre succession, qui peuvent être élevés, selon votre province de résidence - par exemple, les frais d’homologation en Ontario (appelés impôt sur l’administration des successions) peuvent atteindre 1,5 % de la valeur de la succession.

 

Choses à considérer Évaluez bien tous les aspects d’un don de votre vivant, incluant ceux-ci:

 

Votre avoir net actuel et les exigences de votre style de vie aujourd’hui et dans l’avenir.

Des considérations futures, comme des problèmes de santé qui pourraient grever vos ressources financières.

Le choix des personnes qui hériteront « à l’avance » de votre argent ou de vos biens (en particulier dans le cas des familles reconstituées).


Donner de votre vivant et avoir des ressources financières suffisantes jusqu’à la fin de votre vie exigent une bonne planification. Aussi, avant de mettre le chou sur votre cadeau, mieux vaut parler à un conseiller professionnel.


Vous pouvez visitez notre page Facebook (www.facebook.com/Come.Simard.ig)
pour y noter vos commentaires, ce serait très apprécié

Pour créer votre richesse, contactez-moi au

1 418 227-8631 poste 223

come.simard@groupeinvestors.com

Cette chronique, rédigée et publiée par Services Financiers Groupe Investors Inc. (au Québec, cabinet de services financiers) et par Valeurs mobilières Groupe Investors Inc. (au Québec, cabinet de planification financière), contient des renseignements de nature générale seulement; son but n’est pas d’inciter le lecteur à acheter ou à vendre des produits de placement. Adressez-vous à votre conseiller financier pour obtenir des conseils adaptés à votre situation personnelle. Pour de plus amples renseignements sur ce sujet, veuillez communiquer avec votre conseiller du Groupe Investors.

 

 
 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.