Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
1 avril 2017 - 08:00

Conseils aux parents pour aider leurs enfants à voler de leurs propres ailes

Depuis des années, vous subvenez à leurs besoins. Le temps est maintenant venu de les encourager à quitter le nid. Il s’agit ici des jeunes adultes demeurant encore à la maison.

Selon Statistique Canada, 42 % des jeunes adultes âgés de 20 à 29 ans résident avec leurs parents, ce qui représente une hausse significative en comparaison d’il y a 30 ans, et près du quart de ces jeunes adultes sont des « enfants boomerang » qui sont retournés au domicile parental après l’avoir déjà quitté quelque temps auparavant.*

De nombreuses raisons, souvent économiques – allant du remboursement de leurs études postsecondaires à l’épargne en vue de l’achat d’une propriété –, motivent les jeunes adultes, même ceux qui travaillent à temps plein, à continuer de vivre avec leurs parents. Le départ du foyer familial demeure toutefois un rite de passage important tant pour les jeunes adultes que pour leurs parents. Voici donc quelques conseils pratiques pour préparer vos enfants à quitter la maison et à assumer leurs responsabilités d’adulte.

Planifiez Aidez votre jeune à élaborer un plan de vie à plus ou moins long terme qui soit réaliste et assorti d’objectifs atteignables. Assurez-vous qu’il cotise à un régime d’épargne – un CELI ou un REER, par exemple – afin d’établir de bonnes habitudes financières avant qu’il ne quitte la maison.

Fixez une date de déménagement Il pourrait s’agir d’une échéance temporelle – trois mois, six mois, un an – ou d’une échéance liée à une étape importante – par exemple, six mois après que votre jeune obtient un emploi. Dans un cas comme dans l’autre, soyez ferme.

Fermez l’accès au guichet automatique parental Ne jouez pas le rôle de guichet automatique pour votre jeune adulte. La seule façon pour lui d’apprendre ce que coûte réellement la vie au quotidien et de distinguer un « désir » d’un « besoin » consiste à assumer lui-même les dépenses. Si votre jeune demande de l’argent, offrez-le lui sous forme de prêt qui devra être remboursé par versements réguliers d’un montant déterminé.

Payer pour rester Cela pourrait vouloir dire verser un loyer, contribuer au coût de l’épicerie ou assumer une partie des dépenses liées à l’utilisation de votre (vos) voiture(s).

Diminuez le niveau de confort Cessez de nettoyer leur chambre, de faire leur lessive et d’organiser les différents rendez-vous pour eux.

Envisagez des mesures de transition Faites en sorte que votre jeune prenne des dispositions pour loger temporairement chez un autre membre de la famille ou chez un ami afin de l’aider à se préparer aux dépenses qu’il devra assumer lui-même.

Sachez quand dire « non » Votre jeune vous demandera peut-être d’être cosignataire pour la location d’un appartement ou de cautionner un prêt auto – pensez-y à deux fois avant d’accepter. S’il tombe en défaut de paiement, vous serez tenu responsable et votre cote de solvabilité s’en trouvera réduite.

Être parent est un cadeau assorti d’un engagement perpétuel et il est normal de vouloir aider ses enfants à prendre un bon départ dans la vie. Mais il est également vrai que lorsque vos enfants tardent à devenir autonomes, cela pose un défi financier pour vous. Voilà pourquoi vous devriez discuter de votre situation avec votre conseiller professionnel afin de vous assurer de maintenir vos finances sur la bonne voie.

* Recensement de 2011 de Statistique Canada 

 


Vous pouvez visitez notre page Facebook (www.facebook.com/Come.Simard.ig)
pour y noter vos commentaires, ce serait très apprécié

Pour créer votre richesse, contactez-moi au

1 418 227-8631 poste 223

come.simard@groupeinvestors.com

Cette chronique, rédigée et publiée par Services Financiers Groupe Investors Inc. (au Québec, cabinet de services financiers) et par Valeurs mobilières Groupe Investors Inc. (au Québec, cabinet de planification financière), contient des renseignements de nature générale seulement; son but n’est pas d’inciter le lecteur à acheter ou à vendre des produits de placement. Adressez-vous à votre conseiller financier pour obtenir des conseils adaptés à votre situation personnelle. Pour de plus amples renseignements sur ce sujet, veuillez communiquer avec votre conseiller du Groupe Investors.

 

  

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.