Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
20 mai 2017 - 07:00

L’héritage a-t-il été inclus dans la liste de projets à réaliser?

 

Vous attendez-vous à recevoir un héritage de vos parents? Et s’ils avaient autre chose en tête? Selon un sondage, bien que 62 % des répondants âgés de 30 à 44 ans s’attendent à toucher un héritage, 45 % des Canadiens âgés de 60 ans et plus craignent d’épuiser leur épargne au cours de leur retraite et de ne pas pouvoir laisser d’héritage, tandis que 25 % se disent non disposés à faire des sacrifices pour laisser un héritage.*

Il est évident que les aînés ont l’intention de profiter de leurs années de retraite – et comme les gens vivent plus longtemps et ont des attentes plus élevées pour leur niveau de vie à la retraite, les jeunes générations devront revoir leurs attentes à l’égard du transfert de richesse prévu.

Si vous êtes un aîné et que vous prévoyez une retraite longue et active, il est essentiel de connaître votre situation financière et de déterminer combien vous coûtera le style de vie désiré, sans oublier les frais médicaux et autres dépenses qui viennent inévitablement avec l’âge, pour vous bâtir une retraite financièrement confortable. Mais cela nécessite aussi une planification financière minutieuse. Et si vous êtes préoccupé par l’héritage que vous laisserez à vos enfants adultes (ou à d’autres), une planification successorale, elle aussi minutieuse, sera de mise également.

Dans le cas des enfants adultes, comme le montant de votre héritage aura une incidence sur votre planification financière, il est bon d’avoir une idée de la somme qui vous sera transmise et de commencer à en discuter en famille.

En effet, il peut être intimidant d’aborder des sujets délicats comme le testament et l’héritage avec vos proches. Mais en ayant cette discussion assez tôt, vous pourrez planifier avec prudence et simplifier tout le processus. En fait, vos parents attendent peut-être une occasion pour se lancer dans cette discussion, et vous pouvez les y aider en réunissant de l’information.

Voici les points que vous devriez aborder durant la discussion :

9sources de revenus;

9placements enregistrés et autres;

9dépenses actuelles et dépenses qui risquent d’augmenter avec l’âge;

9assurance – de quelle protection disposent-ils ou ont-ils besoin?

9testaments existants;

9procurations perpétuelles relatives aux biens (mandat en cas d’inaptitude au Québec);

9procurations relatives aux soins de santé, testaments biologiques, directives en matière de soins de santé;

9conservation des documents – informez-vous de l’endroit où les testaments et autres documents juridiques sont conservés; renseignez-vous sur l’emplacement et le contenu de leurs comptes bancaires et de leur coffre-fort.

Laisserez-vous un héritage? Vous attendez-vous à en recevoir un? Discutez-en. Pour vous assurer de tirer le maximum des nombreuses stratégies de planification financière et successorale offertes aux parents et à leurs enfants adultes, avoir une discussion avec votre conseiller professionnel serait aussi une très bonne idée.

* Sondage du Groupe Investors, 2012


Vous pouvez visitez notre page Facebook (www.facebook.com/Come.Simard.ig)
pour y noter vos commentaires, ce serait très apprécié

Pour créer votre richesse, contactez-moi au

1 418 227-8631 poste 223

come.simard@groupeinvestors.com

Cette chronique, rédigée et publiée par Services Financiers Groupe Investors Inc. (au Québec, cabinet de services financiers) et par Valeurs mobilières Groupe Investors Inc. (au Québec, cabinet de planification financière), contient des renseignements de nature générale seulement; son but n’est pas d’inciter le lecteur à acheter ou à vendre des produits de placement. Adressez-vous à votre conseiller financier pour obtenir des conseils adaptés à votre situation personnelle. Pour de plus amples renseignements sur ce sujet, veuillez communiquer avec votre conseiller du Groupe Investors.

 

  

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.