Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
28 mai 2017 - 06:00

L’érection

L’érection

 

Il est naturel que l’érection soit plus longue à obtenir avec l’âge. Ce délai de réaction du corps est un moment pour apprendre à prendre le temps de découvrir les plaisirs associés aux caresses, aux touchers, aux jeux, aux paroles coquines, à la complicité et autres avec votre partenaire.

Plusieurs hommes s’inquiètent lorsque l’érection est moins présente, si elle est plus lente à apparaître ou si elle diminue au cours de la relation sexuelle. Un point important à noter, la « mécanique » est en état de fonctionner étant donné que l’érection est là. À ce moment, la cause pourrait provenir de la dimension psychologique plutôt que de la dimension physiologique. Selon Mimoun et Étienne (2011), cinquante pourcent des troubles érectiles seraient psychologique, l’autre moitié, serait un mélange de psychologique et d’organique.1

Toutefois, un examen médical s’avérerait approprié permettant ainsi de faire un bilan de santé complet et de déceler des « failles », s’il y a, pour les corriger par la suite. De plus, certaines maladies et certains médicaments nuisent à l’érection et à son maintient. Demandez à votre médecin de faire une mise à jour de votre médication et quels en sont les effets secondaires.

La difficulté à avoir et/ou maintenir une érection peut être causée par le fait d’être inquiet ou absorbé par un problème personnel, amoureux, familial, professionnel, l’anxiété de performance, etc. L’énergie disponible est investie dans les pensées associées au conflit, au lieu, d’être présentes aux sensations et aux plaisirs partagés avec la personne aimée. Pour être maintenue, l’érection a besoin que l’homme soit dans l’ensemble de son corps et non pas uniquement dans sa tête pour avoir accès aux sensations plaisantes et stimulantes. Tentez de faire l’amour en faisant abstraction des parties génitales et élargissez les caresses et les plaisirs sur le reste du corps de votre partenaire et du vôtre.

D’autres facteurs peuvent altérer la fermeté et le maintient de l’érection. Brièvement, des troubles liés à la santé physique, au manque de repos et de sommeil, à des problèmes dits ou non-dits dans la relation amoureuse, à la difficulté à gérer le stress et les tracas, à une situation perturbante ou traumatisante, à une perception négative de soi, à une perception négative de l’âge, à l’adhésion à de fausses croyances, à la colère refoulée, à la peur de ne plus se sentir un homme, etc.

Quoi faire de plus? Une rencontre avec un(e) sexologue peut aider à découvrir ce que le corps cherche à vous dire, à briser le cercle vicieux et à explorer de nouvelles pistes pour trouver vos propres outils et sources de plaisir.

1 Mimoun, S. et Étienne, R. (2011). Sexe et sentiments après 40 ans. Éditions Albin Michel, Paris, 447 p.

 
Tél.: 418 228-7396 Suivez-moi sur :

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.