Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
30 juillet 2017 - 04:00

Il suffit d’une nuit pour que tout change…

Il suffit d’une nuit pour que tout change…

 

John Tucker est le rouquin le plus chaud de l’Université de Briar. En plus d’être un canon, c’est un jeune homme attentionné et il adore faire la cuisine. Ses amis aiment bien le comparer à une maman poule. Et c’est parce que c’est un gentleman qui ne veut pas mettre la pression sur la flamboyante Sabrina James, qu’il a dans sa mire. La future avocate n’a pas fini de se faire prier par le joueur de hockey puisqu’il est très difficile de percer sa carapace. Leur genre de relation va bon train alors que l’improbable arrive, Sabrina et Tucker seront parents. Même si Sabrina est farouche et têtue comme une mule, Tuck ne renoncera pas à son rôle de papa, surtout que c’est la fille qu’il aime qui porte son enfant. Les deux étudiants sont donc dans le même bateau dans ce dernier opus où on mêle baise torride, sport, études et parentalité!

Mon coeur pleeeeeeeeeeeure!!! C’est un sentiment doux-amer que je ressens alors que je dépose le dernier tome de la série Off-Campus, Le but, de Elle Kennedy. C’est le premier tome, The deal, qui m’a initié au genre New Romance. J’ai adoré cette aventure qui, au fil des tomes, est de plus en plus torride et renversante!

Dans ce quatrième tome, on tombe immédiatement sous le charme de Tucker, que l’on a appris à connaitre un peu lors des trois premiers romans de la série. C’est un homme attentionné, passionné et un peu vieux jeu. J’ai tellement apprécié de voir sa sensibilité et son charme tout au long de son aventure vers la paternité. Pour ce qui est de Sabrina, c’était un peu plus complexe de la cerner. Je l’ai trouvé froide et distante dès le premier instant, mais j’ai découvert une jeune femme pleine d’ambition, qui a extrêmement peur de l’amour et de l’abandon. De les voir évoluer en tant que futurs parents était une vraie joie!

Les adeptes de la série, ne vous inquiétez pas, l’auteure ne nous laisse pas tomber. Les scènes osées sont encore plus présentes dans ce tome que lors des précédents! C’était émoustillant, humoristique et j’ai adoré mon aventure avec les sexy hockeyeurs de Hasting. Ils étaient tous tellement parfaits dans leur genre, comment ne pas succomber?! 

Merci mille fois à Hugo New Romance Québec de m’avoir donné l’opportunité de découvrir une auteure avec un sens de l’humour comme le mien et une plume pour le New Romance terriblement addictive!

 



 www.liveinfictionalworlds.wordpress.com     www.facebook.com/liveinfictionalworlds  

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.