Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
21 février 2018 - 04:00

PATINAGE PUBLIC AU PARC BÉLAIR HIVER 1952-1953

Toutes les réactions 1

LA SOCIÉTÉ HISTORIQUE SARTIGAN

 

Voici une photo qui va rendre nostalgiques les plus de 50 ans de St-Georges: Patinoire extérieure au cours d'un bel après-midi de la saison d'hiver 1952-1953 au fameux Parc Bélair du secteur ouest. L'endroit idéal pour prendre l'air, pour socialiser et pour s'amuser. On y entendait provenant des «hauts-parleurs» de la grande musique comme les valses de Strauss au son de laquelle les patineurs et patineuses s'en donnaient à coeur joie. Il y avait des couples patinant bras dessus bras dessous dans un synchronisme parfait.

Remarquez à droite la bâtisse surmontée d'une cheminée, où on pouvait aller pour chausser (ou enlever par la suite) nos patins. À l'intérieur il y avait des bancs tout autour ainsi qu'au milieu sur lesquels on allait se réchauffer pas loin du poêle qu'on chauffait avec du bois d'érable à l'odeur si enivrante. Le responsable fut longtemps Onésiphore Labbé, très gentil monsieur. Je me suis toujours demandé comment il faisait pour tenir dans sa main (manquant un ou deux doigts) des tisons de bois brûlants, ce qu'il faisait à l'occasion pour nous impressionner. Et c'était impressionnant en effet ! Vous vous souvenez de cet endroit ?

Photo Rosaire Gamache. Fonds Claude Loubier. Texte de Pierre Morin.


 Fondée en 1992, la Société Historique Sartigan est un organisme à but non-lucratif,
financé par les dons, dont la mission est la protection, l'interprétation, la valorisation
et la diffusion du patrimoine de Saint-Georges et de ses environs.

 


Centre culturel Marie-Fitzbach (4ème étage)
250,18e Rue, CP 6
St-Georges (Qc) G5Y 4S9

418 227-6176
www.shsartigan.com  -  shsartigan@hotmail.com

facebook.com/shsartigan

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Merci de partager ces photos. Que de souvenir. M. Labbé était un de nos voisins. Continuer de nous faire voyager dans le temps.

    Louise - 2018-02-22 13:56