Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
31 mars 2018 - 04:00

LE CENTRE-VILLE EN 1943

Toutes les réactions 4

LA SOCIÉTÉ HISTORIQUE SARTIGAN

Ceux qui suivent ce site auront remarqué que je m'efforce de montrer des photos de qualité autant que possible. Et celle-ci correspond à ce critère: excellente qualité pour un document âgé de près de 75 ans. C'est étonnant tout ce qu'on peut voir quand on prend le temps de bien examiner. La photo semble avoir été prise tôt le matin, à en juger par la tranquillité des lieux: aucun passant et une seule auto stationnée en bordure du trottoir. C'est la première avenue dans l'est, à partir de la descente de l'ancien pont, en direction nord. Plusieurs écriteaux et affiches nous permettent d'en apprendre davantage qu'on pourrait le penser à première vue, surtout si vous prenez la peine d'agrandir au maximum. On peut y lire, de gauche à droite: 1- Bureau de l'avocat Clovis Thibaudeau, BA LLL, probablement à l'étage, car le bas porte un grand panneau indiquant le nom de «A. Gagné», probablement Adalbert Gagné. 2- Henri-Louis Méthot, barbier et restaurateur, sa vitrine porte de la publicité annonçant le thé Salada. Ce même M. Méthot a par la suite été propriétaire du Café Royal de 1945 à 1980. 3- Pépin et Labbé, Barbiers (à peu près là où furent plus tard les barbiers Charles-Eugène Roy et autres). 4- S. Rodrigue, restaurant, avec deux écriteaux sur le trottoir «arrêtez/crème glacée». 5- Café Chez Pit (Ce Pit Paquet a d'abord opéré son restaurant de 1935 à 1937, au coin de la 2e avenue et de la 120e rue, endroit qui est ensuite devenu le Café Royal en 1937). 6- Le photographe Alfred Poulin (surnommé «Pitou»), fils du marchand Ephrem Poulin. 7- Café le Chat Noir qui appartenait à Albert Giroux, aujourd'hui disparu depuis qu'on y a aménagé la 118e rue allant au pont actuel. 7- Le Grand Hôtel, facilement reconnaissable. Et à droite: 8- Confections pour hommes dont le propriétaire était Jos Cloutier de Saint-Jean-de-la -Lande. 9- L.P. Gagnon, dentiste. 10- Autre poteau de barbier, de M. Amédée Carignan.

Si des lecteurs en savent davantage, vous êtes les bienvenus pour commenter. C'est tout ce que j'ai pu déceler à l'examen de cette magnifique photo.

Photo fonds Claude Loubier. Texte et recherches de Pierre Morin.


 Fondée en 1992, la Société Historique Sartigan est un organisme à but non-lucratif,
financé par les dons, dont la mission est la protection, l'interprétation, la valorisation
et la diffusion du patrimoine de Saint-Georges et de ses environs.

 


Centre culturel Marie-Fitzbach (4e étage)
250,18e Rue, CP 6
St-Georges (Qc) G5Y 4S9

418 227-6176
www.shsartigan.com  -  shsartigan@hotmail.com

facebook.com/shsartigan

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

4 réactionsCommentaire(s)
  • Pourquoi le bas des poteaux de téléphone sont peinturé en blanc?

    viateur - 2018-03-31 08:53
  • Ce n'était pas à sens unique dans ce temps là?

    Patate - 2018-04-03 12:22
  • oubie pas la plus grande naissance la journée la plus longue 22 juin #943 la mien 75 ans cette année

    sagesse - 2018-04-04 07:30
  • @Patate

    La promenade chaudière n'existait pas dans le temps, les bâtiments à gauche étaient bâti directement sur le bord de la rivière. On a fait du remplissage et on a bâti le quai pinon vers la fin des années 50 pour y mettre la nouvelle rue et faire le sens unique, la photo est de 1943.

    Jeff - 2018-04-05 09:32