Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
27 septembre 2013 - 00:00 | Mis à jour : 00:15

Gédéon Roy intronisé au Musée de l’entrepreneurship beauceron

Julio Trepanier

Par Julio Trepanier, Journaliste multimédia

Twitter Julio Trepanier
Chargement du vidéo

Voir la galerie de photos

Gédéon Roy, propriétaire de la première maison funéraire de la région, a été honoré hier soir au Centre culturel Marie-Fitzbach. Rappelons que M. Roy a fondé son entreprise en 1890 à Saint-Georges. C’est en 2013, soit 123 ans plus tard, qu’il aura finalement été intronisé parmi les grands entrepreneurs d’ici au Musée de l’entrepreneurship beauceron.

Comme l’affirme Catherine Veilleux, de la Maison Roy & Giguère et arrière-petite-fille de Gédéon Roy, il s’agit d’un pionnier dans le milieu funéraire en Beauce. « En 1900, il a acheté son premier corbillard à chevaux […] en 1918, il achetait la première ambulance automobile de la Beauce […] il y a même un temps où il construisait lui-même ses cercueils », rappelle Mme Veilleux.

Selon elle, l’entreprise de son arrière-grand-père s’avérait une vocation pour lui. Pour M. Roy, il était très important que les familles aient des funérailles dignes, peu importe leur budget. « On a retracé des factures impayées parce qu’il donnait le service funéraire aux familles très pauvres », souligne-t-elle.

Pour plus de renseignements sur l’histoire de Gédéon Roy, consultez le site Internet de la Maison Roy & Giguère en cliquant ici.

Situé au quatrième étage du Centre culturel Marie-Fitzbach, le Musée de l'entrepreneurship beauceron propose une exposition soulignant l’œuvre des grands industriels de Saint-Georges et des environs. L’activité est ouverte à tous. Notez que pour bénéficier pleinement de la visite, il est préférable de faire le tour accompagné d’un guide (réservation). Pour connaître les heures d’ouverture du Musée, cliquez ici.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.