Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
14 novembre 2013 - 12:30 | Mis à jour : 16:09

L’Auberge des Moissons accueille un réputé producteur de vins

Julio Trepanier

Par Julio Trepanier, Journaliste multimédia

Twitter Julio Trepanier
Chargement du vidéo

Voir la galerie de photos

Dans le cadre de rencontres organisées par l’Auberge des Moissons, le producteur de vin Sven Bruchfeld était de passage dans la région. En effet, le copropriétaire de Polkura était présent à Vallée-Jonction ce mercredi.

Située au Chili, son entreprise produit annuellement 60 000 bouteilles et exploite 12 hectares de vignes. Quoique cette production soit considérée petite selon les standards chiliens, la célèbre revue « Wine Spectator » a attribué une note de 92 % à l’un de ses vins. « Pour un vin en bas de 25 $ à la SAQ, ce n’est pas du jamais vu, mais c’est extrêmement rare », affirme Tomy Malenfant, sommelier à l’Auberge des Moissons. Notons également que M. Bruchfeld est membre du MOVI (Mouvement des vignerons indépendants). Cette association encourage entre autres les petits producteurs chiliens puisque dans ce pays, on y retrouve surtout que de grands producteurs.

Ainsi, tout au long de la soirée, les personnes présentes à l’Auberge des Moissons ont pu poser toutes leurs questions en plus de discuter de production et de dégustation de vins avec le sympathique producteur chilien. Selon M. Malenfant, l’établissement de Vallée-Jonction accueille un invité de renommée aux trois ou quatre mois. En vue de la prochaine activité, les organisateurs souhaitent accueillir un producteur californien.

Pour les personnes qui souhaiteraient participer aux prochaines rencontres avec les grands producteurs de vin à l’Auberge des Moissons, communiquez au 418 253-1447.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.