Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
10 décembre 2013 - 19:55 | Mis à jour : 11 décembre 2013 - 13:28

Le Musée Marius-Barbeau lance le concours littéraire « Une œuvre, des mots »

Julio Trepanier

Par Julio Trepanier, Journaliste multimédia

Twitter Julio Trepanier
Chargement du vidéo

Voir la galerie de photos

Du 15 décembre 2013 au 14 mars 2014, le Musée Marius-Barbeau tiendra la première édition de son concours littéraire « Une œuvre, des mots ». L’activité vise à interpeller l’imaginaire du public qui devra créer un conte en s’inspirant de l’exposition « Bois par ici, bois par-là » de l’artiste-peintre Kim Veilleux.

La personne gagnante sera connue le 30 mars 2014 à 13 h 30 au Musée Marius-Barbeau et se verra remettre une œuvre de l’artiste (valeur de 660 $).

Pour participer, les concurrents doivent se rendre au Musée pour visiter l’exposition de Kim Veilleux. Sur place, ils obtiendront une photocopie de l’œuvre qui les a inspirés et à partir de  laquelle ils prendront part au concours. Les contes, d’environ 500-800 mots, devront être envoyés par la poste ou déposés directement au Musée Marius-Barbeau avant le 14 mars prochain.

Pour plus d’information, vous pouvez téléphoner au 418 397-4039 ou vous rendre sur le site Internet de l’établissement en cliquant ici. Il est également possible de suivre les activités du Musée sur Facebook en cliquant ici .

Comme l’a écrit Léonard De Vinci : « La peinture est une poésie qui se voit ». À vous maintenant de mettre des mots sur les images.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.