Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
9 août 2014 - 20:45 | Mis à jour : 21:02

Le Symposium international de sculpture de Saint-Georges prend son envol

Julio Trepanier

Par Julio Trepanier, Journaliste multimédia

Twitter Julio Trepanier
Toutes les réactions 6
Chargement du vidéo

Voir la galerie de photos

La toute première édition du Symposium international de sculpture de Saint-Georges, organisé par Beauce Art avec le soutien de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF), a officiellement pris son envol.

Le projet consiste à la réalisation de dix sculptures par année, et ce jusqu’en 2024, qui seront offertes à la Ville de Saint-Georges. D’ici 2018, l’île Pozer (2014), l’espace Redmond (2015), l’espace Redmond jusqu’au pont (2016-2017) et le Quai Pinon (2018) seront les secteurs qui accueilleront les œuvres d’art.

Ayant comme thématique « Sublime rendez-vous », un clin d’œil à « Rendez-vous à la rivière », des sculptures de pierre et de métal seront créées directement sur le site l’île Pozer au cours des prochaines semaines. Ainsi, du 9 août au 6 septembre, le public pourra assister à la création d’œuvres abstraites et figuratives tout en discutant avec les artisans, du mercredi au dimanche entre 9 h et 17 h.

Par ailleurs, plusieurs autres activités sont organisées afin d’échanger avec les sculpteurs. De 8 h à 10 h, les mercredis 13, 20 et 27 août, ainsi que le 3 septembre, la population est invitée aux petits déjeuners-causeries afin de rencontrer les participants au Symposium.

Les jeudis 14, 21 et 28 août, ainsi que le 4 septembre, le public aura l’occasion une fois de plus de discuter avec ces créateurs lors de « 5 à 7 » qui se dérouleront de 15 à 17 h.

Autres activités

En marge de l’International de sculpture, quelques autres activités auront lieu sur le territoire de la Beauce.

Jusqu’au 24 août prochain, des œuvres des artistes présents au Symposium seront exposées au Centre culturel Marie-Fitzbach à Saint-Georges. L’exposition en question vise à présenter les origines de l’événement et ses racines avec l’OIF.

Les 28 et 29 août, de 9 h à 16 h, l’artiste multidisciplinaire Yann Farley ouvrira les portes de son atelier à la population puisque celui-ci créera principalement son œuvre dans ses locaux. Ledit atelier est situé au 150, Rue industrielle à Sainte-Justine.

Le 10 août, de 10 h à 17 h, le sculpteur Claude-Félix Pomerleau convie la population dans ses locaux situés au 17 de la rue Renaissance à Saint-Benoit. Machiniste-artisan, M. Pomerleau combine l’usinage de pièces et l’art contemporain pour créer entre autres des bagues et des girouettes. Notez cependant que l’artiste en question ne figure pas à la programmation du Symposium 2014.

Les 16 et 17 août, de 9 h à 16 h 30, se tiendra le « Rendez-vous des arts et de la culture » au 181, rue du Séminaire à Saint-Victor. Ayant pour thème « Couleur, lumière et énergie », cette activité permettra aux participants de laisser aller leur imagination et leur créativité lors des différents ateliers offerts.

Les artistes présents au Symposium international de sculpture

Dans le cadre de l’édition 2014 du Symposium, ce sont dix artistes provenant de différents horizons qui immortaliseront leurs œuvres en sol beauceron. Parmi ceux-ci, on y compte : André Bénéteau (La Rochelle, France), Pascale Archambault (L’Avenir, Québec), Karl Dufour (Mont-Saint-Hilaire, Québec), Paul Duval (Saint-Georges, Québec), Yann Farley (Sainte-Justine, Québec), Pierre Karam (Amchit, Liban), Marc Fugère (Québec, Québec), Siriki Ky (Ouagadougou, Burkina Faso), Ikram Kabbaj (Casablanca, Maroc), ainsi que Yann Normand (Sainte-Brigitte-de-Laval, Québec). Michel Goulet (Montréal, Québec) agira à titre d’artiste invité d’honneur de l’International de sculpture.

Pour en connaitre davantage sur les lieux où se dérouleront les différentes rencontres et suivre de près cet événement d’envergure internationale qui se déroule à Saint-Georges, consultez le site www.beauceart.com, ou communiquez à info@beauceart.com.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

6 réactionsCommentaire(s)
  • L'international dans notre cour un événement ne pas manqué pendant 1 mois allez visité les artistes a l’île Pozer et aujourd'hui dans le carde des activité satellite,chez moi Claude-Félix Pomerleau 17 renaissance St-Benoit Labre. Bienvenue a tous, merci

    Claude-Félix - 2014-08-10 07:10
  • tres encouragant pour la relève en art merci

    gislen - 2014-08-10 12:36
  • Quel extraordinaire projet pour Saint-Georges. Ce sera certainement magnifique. Ce qui attirera les touristes sera également le nombre (100) pour une municipalité comme la nôtre. Il faudrait conserver le projet initial et non pas distribuer ces structures sur tout le territoire de la MRC.
    Merci particulier à Jean-Louis Roy qui retourne ainsi un projet d'envergure international à sa ville natale.

    Pierre M - 2014-08-10 21:02
  • D'accord à 100% avec Pierre M.
    À saint-Georges, on a de plus en plus tendance à tout relier à la Grande Beauce alors que c'est la population de Saint-Georges qui devrait être aux premières loges. On n'a qu'à penser aux Jarrets Noirs DE LA BEAUCE alors que c'est la ville de Saint-Georges qui est le payeur et le fournisseur...
    Et on pourrait donner de nombreux autres exemples pour illustrer cette manie de tout relier à la MRC ou à la Beauce tout entière.
    Gens de Saint-Georges, soyons fiers de s'identifier à notre ville, qui est le moteur économique et culturel de toute la région.

    DY - 2014-08-10 21:41
  • Super que cette magnifique activité qui améliorera encore notre ville. Merci à Richard Veilleux (lui-même peintre de renommée internationale), le grand responsable de Beauce-Art qui a eu la brillante idée de tenir ce symposium en plein centre de notre ville et surtout merci d'avoir persévéré et réussi à le réaliser. C'est une occasion unique pour la population de voir à l'oeuvre ces grands artistes vraiment ingénieux et persévérants exécuter ces oeuvres d'art qui enrichiront à jamais notre patrimoine urbain. Souhaitons que les autres éditions projetées se réalisent aussi. Merci à tous ceux qui participent à la réalisation de ce symposium.

    Pierre Morin, retraité - 2014-08-11 16:34
  • réponse à dy vrai que ST Georges est central mais quand c,est le temps de demander de l'argent pour la piste cyclabe la mrc bce sartigan paye mais regarde ou la piste arrête en amont de ST Georges faudrais pas oublier les autres municipalités aux alentours



    mar - 2014-08-22 11:56