Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
7 septembre 2014 - 09:50 | Mis à jour : 09:50

La sensibilité et la liberté au cœur de l’œuvre de Lise Rodrigue-Fafard

Julio Trepanier

Par Julio Trepanier, Journaliste multimédia

Twitter Julio Trepanier
Toutes les réactions 5
Chargement du vidéo

Voir la galerie de photos

Du 4 septembre au 16 novembre prochain, le Centre culturel Marie-Fitzbach accueille l’artiste-peintre Lise Rodrigue-Fafard et son exposition intitulée « L’art en liberté ».

Depuis maintenant 15 ans, Mme Rodrigue-Fafard exerce l’aquarelle et le médium mixte. Étant originaire de la Beauce, le fait d’exposer au Centre culturel Marie-Fitzbach s’avère significatif pour l’artiste puisque les sœurs du Bon-Pasteur lui ont enseigné dans le local même où se déroule « L’art en liberté ». D’ailleurs, son exposition est dédiée à sa sœur, Mme Denise Rodrigue, qui a été supérieure de la résidence Bon-Pasteur pendant quelques années. « C’est le Centre culturel Marie-Fitzbach, mais c’est aussi un lieu historique. Il y a toute une génération qui a fait ses études ici et qui, on ne sait jamais, peut me reconnaître […] Il me ferait plaisir d’échanger avec eux et, à cet effet, j’invite tout le monde à venir jeter un coup d’œil à mon exposition », mentionne l’artiste.

Les œuvres de « L’art en liberté » s’avèrent riches et diversifiées. Par l’usage de couleurs vivantes dans plusieurs nuances, ainsi que de compositions, formes et sujets évoquant une certaine liberté artistique, Mme Rodrigue-Fafard exprime une grande sensibilité dans chacun de ses coups de pinceau. Semblant légères à première vue, la majorité de ses œuvres font gage d’une grande profondeur lorsqu’on s’y attarde.

Étant ex-criminologue de profession, le thème de la liberté influence sans aucun doute l’artiste beauceronne. Celle-ci expose notamment une œuvre intitulée « Emprisonnées… » « Dans cette toile, j’ai voulu illustrer en quelque sorte mon parcours professionnel. C’est une toile où il y a beaucoup de lumière et des formes féminines. Ce que ça représente, c’est le fait qu’on a beau être emprisonnées, nous demeurons des femmes avec des émotions et au bout de la noirceur, il y a quand même de la lumière », explique l’artiste.

Il est possible de voir les œuvres de Mme Rodrigue-Fafard lors des heures d’ouverture du Centre culturel Marie-Fitzbach, soit du mercredi au vendredi, de 13 h à 20 h 30, ainsi que les samedis et dimanches de 12 h 30 à 17 h.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

5 réactionsCommentaire(s)
  • I love your art work Lise. Always expressing your passion and the love you see within everyone and everywhere. Congratulations. Just need to bring some in Alberta...

    Luc Rodrigue - 2014-09-07 15:41
  • belle entrevue Lise. Tes toiles brillent comme tu l'as toujours fait à mes yeux!

    julie rodrigue - 2014-09-07 22:24
  • ça c'est de l'art. Bravo

    Maxime Poulin - 2014-09-09 12:53
  • Les oeuvres de cette artiste de Saint-Georges me plaisent beaucoup. Au fait, j'ai le bonheur de m'être offert cinq de ses toiles.

    L'ontarienne - 2014-09-13 18:20
  • Il faut cliquer sur la photo pour voir le vidéo.

    lise - 2014-10-07 11:00