Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
3 mars 2015 - 11:48 | Mis à jour : 13:52

Le Dragon Alexandre Taillefer sera le président d’honneur de l’International de sculpture à Saint-Georges

Julio Trepanier

Par Julio Trepanier, Journaliste multimédia

Twitter Julio Trepanier
Toutes les réactions 1
Chargement du vidéo

Voir la galerie de photos

Alexandre Taillefer, bien connu pour son rôle de juge à l’émission « Dans l’œil du dragon » diffusée à Radio-Canada, sera le président d’honneur de la seconde édition du Symposium international de sculpture qui se tiendra à Saint-Georges du 3 au 21 juin prochain.

Au quotidien, M. Taillefer démontre un intérêt marqué pour la culture, puisqu’il est notamment président du Musée d’art contemporain de Montréal ainsi que président du comité-conseil en art public de Montréal. « La culture, ce n’est pas une dépense. C’est un investissement. C’est de la nourriture pour le cerveau et pour l’âme », souligne le président d’honneur qui salue haut et fort l’initiative de Beauce Art.

En route vers l’édition 2015

Rappelons que l’événement avait connu un bon succès l’an dernier en accueillant aux alentours de 10 000 visiteurs sur l’île Pozer. En 2015, l’organisation souhaite accueillir autant de gens alors que les organisateurs annoncent que 10 sculpteurs de différents horizons de la francophonie prendront de nouveau part au Symposium. Parmi ceux-ci, on y compte cinq Canadiens et cinq artistes de l’extérieur, dont : Karim Alaoui (Maroc), Martine-Carole Gagnon (Canada), Caroline Grassiot (France), Vladimir Kochmar (Ukraine), Marie-Josée Leroux (Canada), Philippe Olive (France), Gilles Pedneault (Canada), Tamina Saade (Liban), Robin St-Amant (Canada) et Jacques Bernard (Canada).

Dans le cadre de la thématique « Sport extrême, endurance suprême », les sculptures seront érigées cette année à partir du Centre sportif Lacroix-Dutil, aux abords de la promenade Redmond, jusqu’au pont David-Roy. Précisons que les rencontres avec le public s’effectueront sur un terrain vacant de Cliche Auto Ford à Saint-Georges, et non sur le lieu d’exposition comme l’an dernier.

Financement

Le budget de fonctionnement de l’International de sculpture 2015 se situe entre 350 000 $ et 400 000 $. Toutefois, le financement s’effectue principalement à l’aide de commanditaires et de donateurs. La Ville de Saint-Georges contribue à l’événement pour une somme de 50 000 $. Comme l’indique Martin Rancourt, membre du C.A. de Beauce Art, les subventions gouvernementales constituent quant à elles moins de 30 % du budget total.

Pour en connaître davantage sur le prochain Symposium international de sculpture, visitez le www.beauceart.com

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Qu'il est agréable de constater qu'un grand entrepreneur s'intéresse autant à la culture. Sans vouloir mettre tout le monde dans le même paquet, plusieurs entrepreneurs de la région devraient s'en inspirer.

    Frédéric Poulin - 2015-03-03 16:30