Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
12 mars 2015 - 14:52 | Mis à jour : 15:27

Harold Gilbert offre une prestation unique d’abstraction lyrique au Centre culturel Marie-Fitzbach

Julio Trepanier

Par Julio Trepanier, Journaliste multimédia

Twitter Julio Trepanier
Chargement du vidéo

Voir la galerie de photos

L’artiste multidisciplinaire Harold Gilbert s’est livré à une prestation d’abstraction lyrique à la Chapelle du Centre culturel Marie-Fitzbach à Saint-Georges.

Suivant le rythme, le mouvement et les subtilités du " Concerto numéro un pour piano" en Ré mineur de Johannes Brahms, le Beauceron a créé en 45 minutes devant public une œuvre peinte avec ses propres mains.

La méthode de travail dont fait usage l’artiste s’inscrit dans une forme de création moderne qui tend à fusionner les styles d’art pour faire naître quelque chose de nouveau. La symbiose entre la musique et la peinture dans ce cas-ci a donné des formes et des agencements de couleurs plutôt intéressants. « Il y a comme un côté chef d’orchestre dans ce que je fais, dans le sens que je dirige la couleur comme un maestro dirige les instrumentistes », souligne Harold Gilbert.

Bien que cette forme d’art inspirée force à l’improvisation, l’artiste beauceron confie qu’il y a place à la réflexion tout au long du processus de création. « Je ne savais même pas par quelle couleur j’allais commencer. Toutefois, au fur et à mesure que l’œuvre évoluait, j’ai vu apparaitre des formes sur le tableau que j’ai choisi de conserver pour construire un tout », mentionne l’artiste.

Par ailleurs, M. Gilbert précise que le procédé expérimenté au Centre culturel n’est pas qu’un simple « garrochage » de peinture. « Je construis quelque chose. Je veux quelque chose d’esthétique où il y a une certaine équivalence des couleurs », explique-t-il.

L’œuvre crée sera présentée au Centre culturel Marie-Fitzbach à la salle Garaga, là où Harold Gilbert tient son exposition intitulée « Buddychrome », jusqu’au 19 avril prochain. Pour en connaître davantage sur cette exposition, consultez notre article intitulé « Le printemps s’installe à Saint-Georges au Centre culturel Marie-Fitzbach ».

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.