Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
30 juin 2015 - 08:00

Karine Paradis a choisi la Beauce

Julio Trepanier

Par Julio Trepanier, Journaliste multimédia

Twitter Julio Trepanier
Chargement du vidéo

Voir la galerie de photos

Ayant grandi à Montréal et travaillant maintenant comme comptable professionnelle agrée chez Blanchette Vachon et associés à Saint-Georges, Karine Paradis a choisi d’emménager en Beauce il y a près de trois ans. S’étant bien établie et adaptée à la région, celle-ci se considère en 2015 comme une Beauceronne d’adoption.

C’est au retour du congé de maternité de son dernier enfant que la jeune professionnelle a pris la décision de quitter la banlieue de Montréal pour la Beauce. « J’étais dans le trafic à peu près 2 h 30 par jour et j’avais des heures de travail pas possible. En fait, je partais de la maison à 6 h 15 pour être au bureau vers 7 h, puis je partais à 15 h 30 du centre-ville pour espérer être à la garderie vers 17 h -17h15 », explique Karine Paradis. « C’était un rythme de vie effréné pour faire à peu près 37h par semaine », ajoute-t-elle. De plus, les coûts reliés à l’essence et aux frais de stationnement ont également découragé cette dernière à maintenir son rythme quotidien à Montréal.

Souhaitant ainsi une meilleure qualité de vie tant dans la sphère personnelle que professionnelle, celle-ci a entrepris des recherches sur Internet. Ses démarches l’ont alors menée sur une offre d’emploi à Saint-Georges. « J’ai envoyé mon CV et ça n’a pas été long avant qu’ils m’envoient des nouvelles », mentionne-t-elle. Quelques semaines plus tard, elle était engagée chez Blanchette Vachon et associés.

« Je suis une comptable. C’est sûr que j’ai fait une analyse à savoir combien ce que j’aurais comme perte de salaire comparativement à ce que je gagnerais côté coût de vie, et c’est certain que je gagnais à venir en Beauce », indique-t-elle.

Par ailleurs, le coût des maisons dans la région est un avantage certain pour Karine Paradis. « On était autour de 250 000 $ et 275 000 $ pour avoir une maison pas trop loin de l’île de Montréal, ce qui n’est pas le cas ici. Il a fallu s’habituer à magasiner des maisons à des prix beaucoup plus abordables », lance-t-elle le sourire en coin.

En ce qui a trait au milieu de vie, la Beauceronne d’adoption se dit comblée de pouvoir faire autant d’activités avec ses enfants depuis qu’elle réside à Saint-Georges. « Ici, ça grouille d’activités et de journées spéciales pour les enfants. On ne s’ennuie jamais. Honnêtement, je pense n’avoir jamais fait autant d’activités avec mes enfants depuis que je suis ici », affirme-t-elle.

Comble du bonheur pour Karine Paradis, ses parents ont finalement eux aussi fait le choix de la Beauce en venant s’établir près de chez elle à Saint-Georges. La qualité de vie ainsi que les faibles coûts reliés à l’habitation et aux déplacements auront suffi à convaincre cette famille de venir s’installer en région.

La Beauce Embauche

Pour en connaître davantage quant aux emplois disponibles et nombreux avantages que la Beauce a à offrir, visitez le www.labeauceembauche.com ou suivez les actualités de la page Facebook « La Beauce Embauche ».

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.