Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
2 mars 2012 - 00:00

Karine Veilleux lance un livre sur la troublante histoire qui a marqué sa vie

Toutes les réactions 4
Chargement du vidéo

Voir la galerie de photos

Quelque 31 ans après avoir vu sa mère se faire assassiner par son propre père, dans un appartement de la 127e Rue à Saint-Georges, Karine Veilleux lance un livre sur cette histoire des plus troublantes et des impacts de ce geste sur sa vie. Intitulé « J’avais trois ans », le bouquin de 156 pages a permis à l’auteure de s’exprimer sur ce qu’elle a vécu. Richard Poulin l'a rencontré et a réalisé une entrevue télé avec celle-ci.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

4 réactionsCommentaire(s)
  • Je vis en suisse et je viens de lire un résumé de son histoire qui ma émue par son courage je vais aller acheter son livre cette jeune femme doit avoir des ressources extraordinaires en elles quelles ne soupçonnent meme pas je lui souhaite tout le meilleures pour les années avenirs pour elle et ses enfants.

    amitiés - 2015-01-25 06:11
  • émue, je vis en suisse, j'ai lu dans le journal le matin , la vie de Karine, c'est triste que sa famille ne l'ai pas directememt adoptée , trop chou une petite de 3 ans, que j'aurais immédiatement aimée et prise dans mes bras. je lui souhaite , une vie tranquille et apaise ses souffrances. Karine , tu es belle , je t'aime au travers de tes écrits

    martine rouge - 2015-02-01 11:32
  • Ce que vous ne savez pas, c'est qu'elle a toujours fait partie de la famille malgré tout. Les adoptions étaient compliqués dans le passé, en plus de la grand-mère qui était hospitalisée à ce moment, le grand-père est mort un an après, et les oncles et tantes célibataires ou non mariés ne pouvaient adopter.
    En passant, sa mère est décédée à 30 ans, pas 29 comme elle l'a cité plusieurs fois un peu partout. Ça n'aurait pas été si dure d'aller visiter la pierre tombale et de vérifier les dates. On croirait que je m'y rend plus souvent qu'elle.

    Sa demi-soeur plus vieille avait 8 ans quand tout cela est arrivée. Vous ne croyez pas qu'elle, elle n'en est pas traumatisée de cette nuit fatidique?

    Angel - 2015-03-07 02:24
  • Bonjour karine
    Mon nom est Monique j'ai lu ton livre tome 2 mais je voudrais savoir si c'est encore possible d'avoir le Tom 1. Merci et j'espère que tu vas pouvoir me repondre

    ecrivaine - 2017-05-02 21:07