Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
25 septembre 2012 - 17:19

Roman de Daniel Lessard: Maggie nous tient encore en haleine dans La revenante

Toutes les réactions 1
Chargement du vidéo

Voir la galerie de photos

Daniel Lessard a procédé au lancement du tome II de Maggie intitulé « La revenante ». Si Maggie prend naissance au début du 20e siècle, au cœur de la municipalité de Saint-Benjamin, elle quittera la Beauce au terme du premier livre. Cependant, celle-ci sera de retour 20 ans plus tard dans La Revenante mais un retour qui sera très mal accueilli. Si Maggie a maille à partir avec le curé Antonio Quirion dans le premier tome, dans le second, c’est une femme assoiffée de respect, prête à tout, et qui fraternise avec le monde de la politique et des hommes, au début de la décennie 40. 

Tant dans Maggie que dans « La revenante », l’auteur Daniel Lessard transporte ses lecteurs en quelques secondes au cœur d’une Beauce et d’une municipalité déchirées. Des catholiques déchirés par la peur des protestants, des revenants, du curé, de Dieu, du maire et d’une femme… appelée Maggie. Richard Poulin a rencontré Daniel Lessard qui a bien accepté de nous en dire un peu plus sur ses romans dans le reportage télé qui suit.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Félicitations Richard Très bon reportage et excellente entrevue

    Andrée Roy - 2012-09-25 15:56