Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
8 avril 2016 - 15:13 | Mis à jour : 16:13

Un déploiement d'envergure pour « La complainte des hivers rouges »

Sébastien Roy

Par Sébastien Roy, Journaliste

Chargement du vidéo

Voir la galerie de photos

La troupe de théâtre les Deux masques de Beauce présentera la pièce « La complainte des hivers rouges », écrite par Roland Lepage, les 17 et 18 juin au Centre multi-arts de Saint-Gédéon et les 2 et 3 septembre dans le ring des Festivités western de Saint-Victor.

Les metteurs en scène Solange Paré et Vincent Couture expliquent qu’ils veulent en mettre plein la vue aux Beaucerons lors de ces quatre représentations. « Nous voulons que les gens se souviennent de la pièce », mentionnent-ils. Celle-ci raconte l’histoire des Patriotes de 1837 à 1839. Durant ces années, des maisons ont été brûlées, des batailles ont été livrées et des Canadiens-français ont été faits prisonniers et certains ont été pendus.

« Le but, ce n’est pas de faire une pièce politique, mais de raconter une histoire marquante pour les Québécois avec une facture actuelle et moderne », enchaîne M. Couture.

Bien que ce soit un drame, « La complainte des hivers rouges » comporte également des moments d’humour et beaucoup d’action. Une reconstitution d’une bataille aura lieu à un moment de la pièce. « Nous avons également demandé la collaboration de deux professeurs d’histoire de la Commission scolaire Beauce-Etchemin afin de rester aussi réalistes que possible pendant la narration, spécifie M. Couture. Nous avons cependant modifié la fin quelque peu pour qu’elle soit moins défaitiste et qu’elle reflète davantage un message d’espoir. »

Une expertise professionnelle

La troupe des Deux masques de Beauce a fait appel à de nombreux professionnels dans le cadre du spectacle, dont le directeur artistique originaire de Saint-Georges, Jean-Robert Quirion. Ce dernier, qui vient de compléter le tournage d’un film où il dirigeait quelques centaines de figurants, s’acquittera de la même tâche dans la production beauceronne.

Au niveau de l’éclairage, le duo de metteurs en scène a fait appel à Isabelle Champagne de Sainte-Marie. Celle-ci devra créer de nombreux effets avec les lumières puisque la pièce se déroule à l’hiver alors qu’elle sera présentée à l’extérieur en été.

Mme Paré et M. Couture ont aussi demandé la collaboration de l’Écho beauceron pour chanter les chansons de la trame sonore originale écrite par Vincent Rouleau. L’enregistrement a été effectué par la claviériste de Noir silence, Michelle Lambert.

Vente de billets

Les billets sont déjà en vente pour les deux premières représentations prévues à Saint-Gédéon. Ils sont disponibles au coût de 22 $ en prévente et de 25 $ à la porte. Une promotion permet d’acheter les billets au coût de 18 $ pour les groupes d’au moins 20 personnes. Pour s’en procurer, il suffit de se rendre au Centre multiarts de Saint-Gédéon ou de le contacter au 418-957-6777. L’auteur de « La complainte des hivers rouges », Roland Lepage, a d’ailleurs confirmé sa présence à la première qui aura lieu le 17 juin à la tombée de la nuit.

Pour ce qui des représentations prévues à Saint-Victor, les billets seront en vente au mois de juillet. Il est toutefois possible d’en réserver dès maintenant en les contactant via Facebook.

À noter que les représentations auront lieu peu importe la température, à l'exception d'un orage électrique. Des estrades couvertes seront aménagées pour les spectateurs.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.