Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
17 avril 2016 - 14:33 | Mis à jour : 15:12

Une première réussie pour le festival de swing Down by the Riverside

Sébastien Roy

Par Sébastien Roy, Journaliste

Alors que le festival de danse swing Down by the Riverside a atteint son apogée hier soir, le président de la Cabane à swing, Olivier Duval, est plus que satisfait de la fin de semaine.

Il s’agit du premier événement sur plusieurs jours pour célébrer ce style de danse à Saint-Georges. « Nous avons une très belle réponse des gens. C’est merveilleux d’accueillir du monde d’ici, mais aussi de Lac-Mégantic, de Sherbrooke, de Trois-Rivières, de Saguenay et même de Montréal. Je suis très content de la tournure des événements », mentionne M. Duval qui estime la foule à près de 200 personnes lors de la soirée de samedi.

La fête a commencé aux alentours de 20 h alors que les premiers arrivants étaient invités à se rendre sur la piste de danse tandis qu’un DJ s’occupait de diffuser des classiques de blues, de jazz et de swing. Par la suite, le groupe les Royals Pickles ont alterné les prestations avec le concours de danse de type Jack and Jill qui était divisé en deux catégories, soit open et new comer. S’en sont suivi plusieurs démonstrations de danse, dont une de la Cabane à swing et une autre des quatre professeurs qui ont aussi fait office de juges pour le concours.  

Une centaine de danseurs étaient présents vendredi soir au théâtre Place de l’église. « La soirée s’est très bien déroulée. C’était excellent pour commencer le festival », affirme le président de la Cabane à swing qui confirme que l’événement sera de retour du 21 au 23 avril 2017 dans une formule améliorée.

Le lendemain après-midi, environ 90 personnes se sont donné rendez-vous à l’école Mgr-Beaudoin pour suivre des cours de danse auprès de Lunou Samson-Poirot, Jonathan Caron, Cathy Hochu ainsi que Martin Bourbeau. Les deux premières heures ont été consacrées aux bases du swing, puis le quatuor a enseigné des pas un peu plus complexes aux participants.

Par la suite, les gens ont été invités à se rendre à souper thématique Nouvelle-Orléans au Rock Café. Des huîtres, du jambalaya et des bananes flambées au rhum ont été servis pendant que de la musique blues, jazz et swing était diffusée.

Le festival s’est terminé aujourd’hui avec un brunch-conférence où l’histoire du swing sera racontée.

Pour plus d’informations concernant la Cabane à swing, consultez leur site Web ou encore leur page Facebook.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.