Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
1 mai 2016 - 17:31 | Mis à jour : 17:40

Aurore, l'enfant martyre : des performances sans failles de l'enfant et de sa belle-mère

Sébastien Roy

Par Sébastien Roy, Journaliste

La première représentation de la pièce de théâtre Aurore, l’enfant martyre a eu lieu samedi soir dans la salle communautaire de Notre-Dame-des-Pins devant une foule d’environ 150 personnes.

La pièce, mise en scène par Harrold Gilbert, revisite l’histoire bien connue d’Aurore Gagnon, une jeune fille de dix ans qui a été battue et maltraitée par sa belle-mère durant plusieurs mois avant de décéder de ses blessures.

Les interprètes de ces deux personnages ont livré des performances sans failles tout au long du spectacle. Elles ont été très bien appuyées par les autres comédiens.

« Les premières pratiques ont été très difficiles. La comédienne qui s’est mise dans la peau de la marâtre a eu de la difficulté au début. C’est une personne très sensible qui a de la misère avec la violence. Nous nous sommes donc assis ensemble pour que nous soyons à l’aise avec le thème. Tout au long de la pièce, la violence est suggérée. Jamais l’interprète d’Aurore ne reçoit une claque ou quoi que ce soit », assure M. Gilbert.

« La pièce a été écrite en 1921, un an après la mort d’Aurore. J’ai modifié plusieurs éléments afin d’y ajouter plusieurs éléments du procès. Contrairement au texte original, j’ai décidé d’alterner les scènes entre le procès et des passages de la vie d’Aurore alors qu’elle devenait de plus en plus faible », explique M. Gilbert qui a consacré environ 50 heures à la réécriture de l’œuvre. Ce dernier précise également que tous les mauvais traitements qu’a subis la jeune fille sont véridiques.

La pièce de théâtre sera présentée de nouveau les 7 et 28 mai prochains à 19 h 30 au Centre communautaire de Notre-Dame-des-Pins situé au 3017 de la 1re Avenue. Les billets sont en vente au coût de 15 $ à la Librairie Sélect (12140, 1re Avenue à Saint-Georges) et également à l'entrée le soir des représentations. Comme la salle ne contient que 200 places assises, il est conseillé de réserver ses billets par téléphone au 418-228-9510 ainsi qu'au 418-774-1981.

Notons que la pièce sera aussi présentée dans une version remaniée à la fin août à l'église Saint-Paul-de-Cumberland.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.