Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
3 mai 2016 - 06:00 | Mis à jour : 08:22

Un cinéaste beauceron en quête de financement pour tourner un film dans la région

Sébastien Roy

Par Sébastien Roy, Journaliste

Le cinéaste Fabien Pelletier, alias Feber E. Coyote, originaire de Sainte-Marguerite, réalisera un film western intitulé « Hank est en ville » en Beauce mettant en vedettes Roy Dupuis, Maxime Le Flaguais et Geneviève Néron.

Afin de pouvoir commencer le tournage, Feber E. Coyote souhaite amasser des fonds via la plateforme de financement participatif Haricot. « Mon objectif est d’amasser 52 000 $ pour commencer le projet et le rendre plus crédible auprès de la SODEC et de Téléfilm qui financent les tournages québécois », explique-t-il.

En retour d’un montant d’argent, le donateur recevra la bande sonore du film en format numérique ou physique dont les pièces ont été écrites par le cinéaste qui est aussi auteur-compositeur-interprète. « Les chansons sont interprétées par Roy Dupuis et Maxime Le Flaguais qui joueront le rôle de deux chanteurs western rivaux. Tous deux sont en amour avec la même femme (Geneviève Néron) dans le film », ajoute celui qui habite maintenant à Lévis.

Feber E. Coyote souhaite créer des partenariats avec des entreprises de la région. Il se dit également ouvert au placement de produits afin de financer le projet dont le scénario a été écrit en 2010. « Je veux qu’un sentiment d’appropriation du projet se développe. Si une compagnie embarque, c’est sûr qu’elle fera elle aussi la promotion du long métrage », enchaîne le Beauceron.

Pour ce qui des travailleurs nécessaires au tournage, M. Pelletier donnera la priorité à la population de Chaudière-Appalaches. « C’est certain que nous allons faire appel à des gens d’ici si les ressources sont là. Par exemple, ce serait illogique de choisir des figurants de Montréal au lieu de les sélectionner en Beauce, à Lévis, dans les Etchemins ou dans Bellechasse », affirme-t-il.

Le budget estimé de cette production est de 1,5 M$. Feber E. Coyote a déjà sélectionné quelques municipalités où il aimerait tourner les scènes de son film, dont Sainte-Marie, Sainte-Marguerite et Sainte-Hénédine.

Hank est en ville

L’histoire se déroule en 1952 dans un village fictif de la Beauce. Comme mentionné plus haut, deux chanteurs (Roy Dupuis et Maxime Le Flaguais) rivalisent afin de séduire le public ainsi qu’une femme en particulier (Geneviève Néron). De plus, une grève a lieu à l’usine qui emploie la majorité des travailleurs de l’endroit.

C’est dans ce contexte qu’arrive un cinéaste qui est venu filmer des images de la grève. Il finit par s’intéresser davantage aux deux musiciens lorsqu’un événement inattendu survient à l’usine. Les policiers ouvrent alors une enquête…

Pour plus de détails, consultez le site Internet hankestenville.com. Vous pouvez aussi contacter Feber E. Coyote par courriel en cliquant ici.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.