Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
18 mai 2016 - 15:03

Brad Alekxis : Un artiste aux multiples talents qui recherche la controverse

Gabriel Gignac

Par Gabriel Gignac, Journaliste

Twitter Gabriel Gignac
Toutes les réactions 1

Brad Alekxis, un rappeur, un acteur et un lutteur, recherche la controverse et l'exploite à fond « dans un monde où la liberté d'expression est de moins en moins présente ».

Ceux qui connaissent l'artiste depuis longtemps ne sont pas surpris de voir que celui-ci tente de déranger. « Quad j'étais jeune je recherchais souvent des façons d'attirer l'attention, que ce soit avec des déguisements où avec des blagues. J'ai été élu l'élève le plus drôle de mon école au secondaire », raconte le sympathique personnage.

L'homme de 33 ans, de la Rive-Sud de Montréal, que les gens ont vu lutté en Beauce dernièrement, jouit d'une belle réputation dans ses divers métiers ainsi que sur les médias sociaux. Il a notamment eu des apparitions dans la série « The Will » présentée sur Discovery, il fait des sketchs comiques avec Mike Paterson et Paul Spence pour Playboy et a sa propre série humoristique sur YouTube intitulé « #Bradfacts ». Brad jouera également dans le film « Punk Fu Zombie » qui devrait sortir en DVD en 2017. 

Celui qui est également rappeur écrit des chansons depuis 1998, mais les chante et coproduit seulement depuis 2008. Il a présentement quelques pièces originales et quelques autres où il a pris le rythme de la chanson et où il a entièrement réécrit les paroles pour s'approprier le morceau. Il s'inspire des artistes Xzibit, Wu-Tang Clan, Ice Cube et du groupe Rage Against The Machine pour composer ses chansons qui parlent un peu de tout, soit de ses expériences, de l'amour, de politique, de la vie courante. Alekxis a même écrit une chanson sur Luka Rocco Magnotta. « Je n'ai pas peur de me salir les mains quand j'écris des chansons et je crois vraiment en la liberté d'expression. J'ai suivi la cause de Magnotta du début à la fin et je peux vous dire que notre système a créé cette histoire. Je n'ai pas peur de le dire dans la pièce, c'est mon opinion et je la témoigne en chantant », déclare-t-il. Il ajoute que la censure est trop grande aujourd'hui dans notre monde alors qu'autrefois tout pouvait être dit ou presque dans la musique. « Prenez le temps d'écouter de la musique des années 1970 et vous allez voir qu'il y avait plus de liberté autrefois. Personnellement, mes chansons ne joueront peut-être jamais à la radio, mais je me donne le droit d'écrire et de chanter ce que je veux », dit-il en soulignant qu'il a vendu tous ses albums disponibles.

Ce dernier qu'on surnomme « Blackout » en tant que lutteur a commencé ce métier après avoir été entraîné par Justin Diamond, Carl XL Leduc et la légende de la lutte québécoise, Paul Leduc. Il s'est inspiré de Bret Hart pour le talent dans le ring et de The Rock pour le côté charismatique. Il souligne que son personnage est égoïste et qu'il est prêt à tout pour gagner. Sa recette marche très bien, car il a déjà possédé cinq ceintures de différentes organisations de lutte indépendante québécoise en même temps, dont celle de la « Classe ouverte » de la FLQ Théâtre Extrême. Brad Alekxis est détesté partout, ce qui veut dire qu'il fait bien son travail de méchant. Il a même déjà été en désaccord avec l'historien de la lutte dans la province Pat Laprade et ceux-ci ont eu des discussions animées sur plusieurs sujets dans le monde du catch. « Ce qui est comique c'est que par la suite nous somme devenus amis et que j'ai finalement nommé ma prise de finition “Laprade Driver” en son honneur et j'ai même un chandail qui rend hommage à cette prise », rigole Alekxis qui souhaite aller lutter aux États-Unis dans un futur rapproché. Alekxis a également un « jumeau » lutteur qui se nomme Velvet Jones, qui est en fait son second personnage.

Quel est l'objectif ultime de cet artiste aux multiples talents ? « Honnêtement je ne fais rien pour faire de l'argent. Je veux attirer le maximum d'attention pour que les gens voient mes trucs. Je veux tout simplement continuer à m'épanouir dans ce que je fais et grandir en tant qu'artiste et athlète. Comme je le dis souvent à la lutte “I am RAW”, qui veut dire en anglais, rappeur, acteur et lutteur, car c'est ce que je suis », conclut Alekxis.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Wow Brad! Lâche pas!

    Slinky80 - 2016-05-19 09:00