Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
9 juillet 2016 - 10:04 | Mis à jour : 10:14

Les Pistolets Roses continuent de rocker « comme avant »

Gabriel Gignac

Par Gabriel Gignac, Journaliste

Twitter Gabriel Gignac
Toutes les réactions 1
Chargement du vidéo

Voir la galerie de photos

Les membres des Pistolets Roses, Françis Bédard et Éric Fortier, ont peut-être vieilli, mais ceux-ci continuent de rocker « comme avant », soit comme le titre de la dernière pièce qu'ils ont sorti.

Les deux musiciens reconnaissent que le paysage de la musique rock au Québec a particulièrement changé depuis la fondation du groupe au début des années 2000. « Je crois que c'était plus facile de percer avant, car il y avait moins de groupes alors qu'aujourd'hui, le produit a été dilué malheureusement. Il y a trop de nouveaux bands qui émergent en même temps, mais aucun ne se démarque réellement. Nous sommes dans une vague où la musique se consomme et se digère en même temps », affirme le chanteur des Pistolets Roses, Françis Bédard. Celui-ci mentionne qu'il y a tout de même des bonnes formations rock ou punk francophone qui tournent présentement dans les radios commerciales. Il croit que le défi des nouveaux groupes est de devoir s'autoproduire, car les compagnies de disques n'investissent plus dans le rock fait dans la langue de Molière pour le moment.

Éric Fortier partage l'opinion de son cousin et chanteur du groupe alors qu'il souligne que la musique populaire occupe présentement la plus grande place sur le marché. « Les radios en général demandent de la musique populaire, c'est le goût du jour. Je crois que la musique rock va revenir plus forte plus tard. Un peu comme la mode, c'est une vague qui déferle présentement », explique-t-il.

Les Pistolets à la vie à la mort

Malgré tout, la formation garde la même dynamique et souhaite produire un quatrième album en studio qui sonnera comme seuls Les Pistolets Roses sont capables de le faire. Les membres du groupe soulignent que ce prochain opus pourrait être un peu plus mature, car les individus ont pris de l'âge, mais ceux-ci ont tout de même gardé leur cœur d'artistes et leur petit côté adolescents.

« Nous avons toujours voulu faire sonner les mots en français avec des mélodies accrocheuses et je ne crois pas que ça va changer. Quand on va faire des spectacles, on part encore comme des frères sur la route faire le party, mais maintenant ça prend quatre jours à s'en remettre », raconte sourire en coin, Françis. Éric ajoute en riant qu'il y a deux semaines, il n'y avait rien de mature quand ceux-ci sont partis donner un spectacle au Saguenay. « On est né avec notre style de rockeur et nous allons mourir, de cette façon je crois », rigole-t-il.

Par ailleurs, Les Pistolets Roses prévoient de peut-être lancer un vidéoclip sur YouTube pour la pièce « Comme avant » qui a connu passablement de succès sur les radios musicales. Les rockers désirent également lancer sur les tablettes un CD acoustique des chansons du groupe. Cet album rassemble les grands succès qui ont été légèrement modifiés avec certaines sonorités qui tombent dans le jazz et dans le bluegrass. « Nous ne savons pas encore quand nous allons le sortir. C'est encore un projet dans nos têtes. Je peux vous dire en terminant que Les Pistolets Roses ne sont pas morts », conclut la voix du band.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Une chance qui sont là eux !

    somme King on Rodger! - 2016-07-14 11:26