Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
17 juillet 2016 - 13:26 | Mis à jour : 13:42

Le choeur ÉliCatRoCa propage l'amour à l'Église Saint-Paul-de-Cumberland

Sébastien Roy

Par Sébastien Roy, Journaliste

Le choeur ÉliCatRoCa a présenté son « Hymne à l’amour » aujourd’hui à l’Église Saint-Paul-de-Cumberland de Saint-Simon-les-Mines dans le cadre des dimanches en concert.

Le quatuor composé de Rock Daigle et Caroline Veilleux, ainsi que leurs deux filles, Élisabeth et Catherine, ont interprété de nombreuses pièces rendant gloire à l’amour, pigeant autant dans le répertoire classique que contemporain, dont la chanson « Je vais t’aimer », qui connait un sursaut de popularité depuis qu’un extrait a été chanté dans le film « La Famille Bélier ».

Les chanteurs ont aussi entonné « At Last », « La Maladie d’amour », « Tell Him » de Céline Dion et Barbara Streisand, « Pas sans toi », « Comment je te dirais » et plusieurs titres. Les pièces ont su toucher le cœur des gens dans la salle, allant même chercher quelques larmes à certains d’entre eux. Lors des refrains de « La Maladie d’amour », beaucoup de personnes se sont mises à accompagner le quatuor.

Une cinquantaine de personnes se sont rassemblées dans l’enceinte de l’Église pour l’événement, au grand plaisir des organisateurs. En effet, la Corporation de la conservation du patrimoine de Saint-Simon se finance exclusivement à l’aide de dons des citoyens. En organisant des concerts comme celui-ci, elle conserve la moitié des revenus et remet l’autre moitié aux artistes.

Le prochain événement des dimanches en concert aura lieu le 31 juillet alors que l’« Artesian Guitar Quartet » sera sur place. Dans un premier temps, il présentera la « Musique au temps de Shakespeare », puis un quatuor de guitares suivra.

Les billets sont en vente au coût de 15 $ pour les adultes et de 5 $ pour les enfants de 12 ans et moins. Il est possible de s’en procurer auprès des artistes ou sur place le jour du spectacle.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.