Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
24 juillet 2016 - 09:48 | Mis à jour : 20:56

Le Twin Brothers Band met le party au Festival de démolition de Saint-Victor

Gabriel Gignac

Par Gabriel Gignac, Journaliste

Twitter Gabriel Gignac
Toutes les réactions 1
Chargement du vidéo

Voir la galerie de photos

Le groupe Twin Brothers Band a mis le party samedi soir dernier au Festival de démolition de Saint-Victor.

La petite fête a commencé un peu après les courses, soit vers 8 h 15 et s'est poursuivi jusqu'aux petites heures du matin.

Une foule conquise d'avance qui demandait juste à s'amuser est venue danser au rythme des interprétations proposées par la formation. L'humour et la « liberté » a également été de la partie alors que le groupe apposaint une étampe dans les « craques de boules » des femmes qui le désiraient.Le Twin Brothers Band a qui l'ont doit notamment la fameuse phrase « une gorgée » a joué les pièces « Le shack à Hector » des Cowboys Fringants, « Femme libérée » de Cookie Dingler et « Footloose » de Kenny Loggins pour énumérer que ces morceaux. Il est à noter qu'exceptionnellement, le guitariste de Noir Silence, Jean-François Bernatchez a monté sur scènes avec la gang du Twin Brothers Band. Ce dernier s'est même permis de chanter le célèbre « On jase de toi » à la demande du band.

Rappelons en terminant qu'aujourd'hui à compter de 13 h, le Festival proposera une démonstration d'hommes forts avec la participation de Jean-François Caron qui est l'homme le plus fort au Canada depuis plusieurs années.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Une formation explosive!

    J-P - 2016-07-24 12:33