Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
6 août 2016 - 14:06 | Mis à jour : 14:59

Coup d'envoi au festival Rockjam de Beauceville

Sébastien Roy

Par Sébastien Roy, Journaliste

Le coup d’envoi de la troisième édition du Rockjam a été donné hier alors qu'un peu plus de 1000 personnes sont venues voir les spectacles présentés sur la scène aménagée sur l’île Ronde de Beauceville.

La performance des Cajuns a énormément plu aux gens présents dont plusieurs se sont mis à danser en entendant les premières notes des succès country que le duo formé de Phil Lauzon à la guitare et à la voix ainsi que Dave Chenel au clavier et au violon ont interprété. Ce dernier en a d’ailleurs impressionné plus d’un lors de ses solos, peu importe l’instrument utilisé, par sa vitesse d’exécution et la justesse des sons. Arrivés sur les planches vers 20 h 15, ceux-ci ont laissé leur place à Big Balls, un groupe hommage à AC/DC, aux alentours de 22 h.

Celui-ci a misé sur la ressemblance, tant scénique que sonore, alors que la voix du chanteur rappelle beaucoup celle de Brian Johnson tandis que le guitariste, habillé en écolier tout comme Angus Young, a couru à de nombreuses reprises d’un bout à l’autre de la scène. Tout comme Young, il s’est dévêtit morceau par morceau au cours du spectacle, gardant tout de même son pantalon.

Dès 17 h, les spectateurs étaient invités à se rendre sur place pour le premier concert qui s’est amorcé à 18 h, mettant en vedette deux anciens membres du groupe Sandwitch, Lat et Ben. Ceux-ci ont joué quelques-unes de leurs compositions en plus de reprendre plusieurs succès interprétés à leur propre façon.

Puis, le groupe Triple D’s s’est emparé de la scène. Le trio composé de David Andersen (chant, guitare et ukulélé), Dan Jacques (percussionniste) et Dan Lat (basse et harmonica) ont servi leur musique folk-rock aux spectateurs de plus en plus nombreux sur l’Île. 

Après les passages des Cajuns et de Big Balls, c’est Nightmare, une formation hommage à Avenged Sevenfold, qui a conclu la première soirée du festival de deux jours.

Aujourd’hui, l’île Ronde a ouvert ses portes dès midi pour le concours musical réservé à la relève, la Bataille des bands. Entre cinq et sept groupes tenteront de mettre la main sur l’un des prix totalisant 1 500 $ cet après-midi. Au même moment, des jeux gonflables, des kiosques de maquillage, un taureau mécanique et des tours d’hélicoptère sont également de la partie.

Puis, Patsy et Hugo prendront la relève des jeunes musiciens dès 17 h 30.  Ils seront suivis de Pier-Hervé Goulet, du groupe hommage à Green Day, Warning, de Purple Band et finalement, d’un hommage à Système of a Down, Sacred Silence.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.