Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
28 août 2016 - 05:59 | Mis à jour : 08:09

L'étoile de la comédienne Magalie Cliche commence tout juste à briller

Gabriel Gignac

Par Gabriel Gignac, Journaliste

Twitter Gabriel Gignac

L'étoile de la comédienne originaire de Saint-Joseph, Magalie Cliche, commence tout juste à briller depuis qu'elle vole complètement la vedette dans la pièce « Nuit blanche en traversin » qui est présentée au Théâtre du Vieux Couvent de Saint-Frédéric par les Productions O-Val.

La Beauceronne avait deux rêves, lorsqu'elle était plus jeune soit, celui de devenir actrice ou bien celui de devenir esthéticienne. Elle a finalement opté pour le rôle d'esthéticienne sans enlever le théâtre, car elle est montée sur les planches pour la première fois à l'âge de 14 ans alors qu'elle était en deuxième secondaire. Magalie croit que la piqure de la comédie a toujours été en elle, mais la passion a grandi lors de sa rencontre avec la professeure Lisa Bolduc. Elle a poursuivi dans cette voit jusqu'à ce qu'elle suive son cours en esthétisme. La Joseloise a par la suite repris le théâtre en passant des auditions pour jouer des rôles au Théâtre de l'Hôtel de Ville de Saint-Joseph.

La jeune femme de 23 ans a obtenu son premier rôle en 2013 avec la troupe des Joyeux Jarrets Noirs dans la cadre du 275e anniversaire de Saint-Joseph pour le spectacle intitulé « Quelques printemps ». La comédienne obtiendra son premier rôle principal l'année suivante dans « Le plus beau jour de notre vie » et en a obtenu un autre de premier plan en 2014 alors qu'elle jouait le rôle d'une vieille dame dans « Ça sent le sapin ». Selon Magalie, ce rôle a été marquant pour elle, car elle a dû changer sa voix, sa façon de marcher et sa personnalité. « C'était complètement différent de ce que je suis dans la vie. J'ai eu un plaisir fou à faire cette pièce », raconte la sympathique vedette.

En 2015, elle a fait la connaissance de Bruno Lacroix pour le spectacle « Haut Vol » que ce dernier a écrit. Le scripteur voit tout de suite le potentiel de l'artiste et plus tard lui confiera avoir déniché un rôle pour elle, soit celui que Stéphanie Delair pour sa nouvelle mouture,  « Nuit blanche en traversin ». Il s'agit d'un beau défi que Magalie accepte avec joie, car elle devra sortir encore une fois de sa zone de confort pour ce personnage. Elle jouera une femme pétillante et dynamique qui se sert de ses charmes pour aguicher et manipuler les hommes pour obtenir ce qu'elle désire. L'interprète confie qu'elle n'a pas trouvé facile au départ de jouer en déshabillé et qu'elle a dû prévenir ses parents qu'ils seraient possiblement surpris par sa performance. « Je suis quelqu'un de pudique dans la vie de tous les jours. Je voulais que mes parents réalisent que c'était un rôle », rigole Magalie Cliche avant de reprendre plus sérieusement. « Quand je suis sur scène je dois personnifier Stéphanie et je dois m'abandonner complètement et la vivre à fond pour donner une crédibilité au personnage », raconte-t-elle.

La Joseloise a reçu beaucoup de bons commentaires et de belle critique pour sa performance, dont une dans le Journal de Montréal. Toutefois, il est hors de question pour celle-ci de prendre tout le crédit. « Je suis heureuse que les gens me disent que je ressorte du lot, mais si on changeait seulement un des comédiens, tout serait différent. Nous sommes une équipe, celle du Théâtre Bleu et c'est ensemble que nous formons une force », affirme-t-elle humblement.

Elle ne cracherait certainement pas sur une offre pour jouer à la télévision même si elle garde le cap sur son travail dans l'esthétisme. « Je m'amuse avant tout sur scène et je ne vise pas absolument d'en faire une carrière. La pièce a été coécrite avec un français donc je ne cracherais pas sur l'opportunité de jouer en France, mais si le tout n'arrive pas je ne serai pas déçu. J'ai beaucoup de plaisir de jouer en Beauce où les gens sont très gentils et très attentionnés. Nous avons la chance de rencontrer le public à la fin du spectacle et c'est quelque chose d'unique je crois », conclut-elle avec le sourire.

La pièce « Nuit blanche en traversin » est présenté au Théâtre du Vieux Couvent de Saint-Frédéric tous les vendredis et samedis dès 20 h jusqu'au 3 septembre. Elle sera également présenté en supplémentaire le 4 septembre à 20 h. 

Pour lire notre critique du spectacle « Nuit blanche en traversin », cliquez ICI.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.