Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
3 septembre 2016 - 09:58 | Mis à jour : 10:23

« La Complainte des hivers rouges » fait revivre un pan de l'histoire à Saint-Victor

Sébastien Roy

Par Sébastien Roy, Journaliste

La troupe de théâtre des Deux masques de Beauce a fait revivre un pan de l’histoire canadienne lors de la représentation de la pièce « La Complainte des hivers rouges » qui a eu lieu hier soir dans le ring des Festivités western de Saint-Victor.

Les temps sont durs en 1837 pour les Canadiens français qui se font persécuter par les troupes anglaises qui pillent et brûlent les maisons. Un groupe, appelé les Patriotes, en a assez et décide de se rebeller par les armes.

Plusieurs scènes se déroulent sur le perron de l’église du village, où les habitants se rassemblent pour conter les plus récentes répressions des « habits rouges ». Celles-ci sont entrecoupées de moments marquants de la rébellion, dont une scène où les Patriotes engagent le combat contre les Anglais alors que nombreux coups de feu sont échangés.

Ce sont plus de 250 personnes qui ont assisté à la pièce sous un ciel étoilé. Les metteurs en scène, Solange Paré et Vincent Couture, n’ont pas négligé les décors. Une prison, une église et quelques maisons offraient un support visuel permettant de suivre facilement le déroulement de la pièce. De plus, un système de sonorisation a été mis en place pour s’assurer que tous les spectateurs puissent entendre les dialogues, bien qu’il y ait eu un léger décalage sonore.

Mme Paré et M. Couture ont fait appel à deux professeurs d’histoire afin de demeurer le plus réaliste possible. « Nous avons cependant modifié la fin quelque peu pour qu’elle soit moins défaitiste et qu’elle reflète davantage un message d’espoir », ont-ils mentionné. Ceux-ci ont accompli un travail remarquable alors qu’ils ont dû diriger une quarantaine de comédiens et de figurants.

La prochaine représentation aura lieu ce soir au même endroit à Saint-Victor. Il est possible de se procurer des billets sur place au coût de 25 $. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.