Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
2 octobre 2016 - 08:00

La première édition des Journées de la culture de Saint-Benoît bat son plein

Sébastien Roy

Par Sébastien Roy, Journaliste

La première édition des Journées de la culture de Saint-Benoît-Labre bat son plein en fin de semaine.

Au cours de la journée de samedi, deux activités ont eu lieu, soit une démonstration de métiers à tisser ainsi que l’exposition « Touche du bois », qui présente d’anciens outils pour travailler ce matériau ainsi que de nombreux objets fait de cette matière comme des chaises et des barils.

Un objet se démarque particulièrement des autres parmi les objets exposés par la Société historique de Saint-Benoît. Il s’agit d’une réplique à l’échelle d’un ancien moulin de la municipalité qu’il est possible d’actionner à l’aide d’une manivelle. Cette oeuvre a été réalisée par Archélard Vallée. L’exposition se poursuit demain, de 11 h à 16 h.

Quant à la démonstration de métiers à tisser, les organisatrices ont expliqué comment s’en servir et quel genre de réalisations elles pouvaient faire selon le métier en question. Ainsi, le plus imposant permet de faire des nappes, un autre tisse des tapis et le plus petit, qui est également le plus difficile à maîtriser, confectionne des napperons. Sa difficulté vient du fait qu’il faut utiliser deux traîneaux, chacun avec du fil d’une couleur différente, pour faire les napperons afin qu’ils soient réversibles.

Demain, en plus de l’exposition « Touche du bois » qui est présentée au presbytère, un conte pour enfants qui mettra en vedettes de véritables poules savantes qui exécutera des tours d’agilité. L’écrivaine jeunesse, France-Anne Blanchet qui en fera la lecture à compter de 10 h 30.

Rappelons que les Journées de la culture de Saint-Benoît se sont amorcées avec une activité d’écriture animée par Patrick Couture.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.